CARIBOU

CARIBOU

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Après nous avoir divinement fait patienter en 2012 en sortant un album sous son alias Daphni, avec lequel il se consacre plus frontalement à la dance music, le Canadien Daniel Snaith est de retour aux affaires avec
    Caribou, son projet principal. Et la pression est grande quand on sait que
    Swim, son dernier album sorti il y a quatre ans, reste une des très grandes claques des années 10 pour son caractère inclassable : entre tubes deep-house, perle electronica et sensibilité pop bien affirmée, Snaith digressait avec bonheur bien loin de sa pop psychédélique d’origine. De quoi nous exciter à l’idée de découvrir sa suite. D’autant que l’orfèvre de l’Ontario, ancien pensionnaire du prix Polaris en 2008 (l’équivalent très chic et Canadien du prix Constantin) a pris l’habitude d’exploser les standards du live, invitant notamment ponctuellement sur sa dernière tournée plus d’une dizaine de musiciens, collaborant parfois même en live avec Four Tet ou des musiciens du légendaire Arkestra, le groupe du déjanté cosmique
    Sun Ra.

    L'Olympia est à vous

    Test