Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
VALERIE LEMERCIER

VALERIE LEMERCIER

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Fille d'agriculteurs aisés, Valérie Lemercier grandit à Gonzeville, en Seine-Maritime, au milieu de trois soeurs. Enfant timide et sauvage, elle se fait remarquer en faisant le clown, à l'école et à la maison. Ses talents d'observatrice et d'imitatrice la menant naturellement vers la comédie, elle intègre le Conservatoire de Rouen puis monte à Paris à 18 ans, où elle multiplie les petits boulots tout en prenant des cours de théâtre. Jean-Michel Ribes lui donne sa chance en 1988 en lui offrant le rôle de Lady Palace, gardienne du bon goût dans la série à succès Palace.

    Lemercier accède ainsi à la notoriété en composant un personnage de bourgeoise coincée, qu'elle décline dans des publicités (le fameux "C'est moi qui l'ai fait !" )mais aussi au cinéma, de Milou en mai de Louis Malle (sa première apparition à l'écran, en 1990) à L'Operation Corned-beef et Sexes faibles. De ce point de vue, Les Visiteurs de Jean-Marie Poiré constitue un aboutissement. Elle décroche un César du Meilleur second rôle féminin pour sa double prestation (en Dame Frénégonde et en Béatrice de Montmirail), mais, refusant d'exploiter un filon, ne participe pas à la suite de cette comédie au succès triomphal. L'actrice, qui dévoile l'étendue de son répertoire dans des one-woman-show caustiques, salués par trois Molières, se fait alors plus rare au cinéma. On la retrouve cependant en névrosée dans Casque bleu et en amoureuse pudique dans Vendredi soir, un rôle à contre-emploi imaginé par Claire Denis (2002).

    Après s'être essayée à la chanson (un album enregistré avec Bertrand Burgalat en 1996), l'imprévisible Lemercier, auteur de publicités très remarquées pour le petit écran, réalise en 1997 son premier long métrage, Quadrille, remake du marivaudage bourgeois de Sacha Guitry. Ce coup d'essai est suivi deux ans plus tard du Derrière, comédie sur l'homosexualité dans laquelle elle pointe avec malice les excès du politiquement correct. Réalisatrice et scénariste, Lemercier s'attribue également le rôle principal de ses films. Elle incarne ainsi Armelle, orthophoniste devenue princesse malgré elle, dans Palais royal ! (2005), une peinture décapante du monde des têtes couronnées, bénéficiant d'un casting haut de gamme, composé entre autres de Catherine Deneuve et Lambert Wilson. En 2007, elle remporte à nouveau le cesar du "Meilleur Rôle Secondaire Féminin" pour son rôle dans Fauteuils d'Orchestre.

    Ses spectacles sur scène, qu'elle refuse de faire filmer, ont tous remporté un vif succès public et critique. Elle cherche à appliquer un humour tranchant et provocateur sur des des thèmes de société plutôt graves, tels la mort, la drogue, la mesquinerie de chacun, tout cela prenant sa source dans l'observation très précise de la vie quotidienne.
    Enfin, Valérie Lemercierconçoit elle-même les affiches et les décors de ses spectacles, a aussi dessiné une collection de mode pour La Redoute.

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test