Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
t.rex concert olympia

T.REX ( MARC BOLAN )

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Marc Bolan de son vrai nom Mark Feld est né le 3 juin 1947 à Londres. Mark Feld développe déjà un goût pour un look original en arborant une coupe à la Elvis et des vêtements extravagants.

    Il lit beaucoup, s’imprègne de la poésie de William Blake et s’enthousiasme pour les mondes imaginaires de J.R. Tolkien. Il est à l’époque très inspiré par Bob Dylan et le barde du folk anglais Donovan.

    En 1965, il décroche un premier contrat d’enregistrement avec Decca. Il décide alors de changer son nom en s’appelant dorénavant Marc Bolan. Le simple « The Wizzard » est un échec mais Marc Bolan, s’est trouvé un style unique: une voix chevrotante aspirant la moitié de ses textes ésotériques. Marc Bolan fonde son tout premier groupe: Tyrannosaurus Rex.

    Les années Tyrannosaurus Rex

    Aidé du percussionniste Steve « Peregrine » Took, il se produit dans de multiples clubs « underground » où il se fait très rapidement un nom.

    Un concert de Tyrannosaurus Rex à l’UFO, club underground réputé, va changer la vie de Marc Bolan. Un jeune américain Tony Visconti, producteur de la maison de disques Essex Music est chargé de découvrir de futurs The Beatles. Séduit par le style de Tyrannosaurus Rex, il propose à Marc Bolan une signature.

    En quatre jours, un album est bouclé: son titre  My People Were Fair and Had Sky in Their Hair...but Now They’re Content to Wear Stars on Their Brows est l’un des plus longs de l’histoire de la musique. L’album se vend à 20 000 exemplaires et est soutenu par un DJ débutant, John Peel.

    A l’automne 1968 sort le deuxième disque de Tyrannosaurus Rex, Prophets, Seers and Sages : The Angels of The Ages.

    Unicorn  sort début 1969 et décroche la douzième place dans les charts anglais. Une tournée américaine apocalyptique où Steve Took sous l’effet de la drogue ne peut plus se produire sur scène scelle la séparation définitive du duo. Il est remplacé par Mickey Finn.

    Au début de 1970, Tyrannosaurus Rex sort son quatrième album A Beard of Stars  un album solo de Marc Bolan où Mickey Finn se contente de sporadiques interventions aux percussions.

    L’APOGÉE DE T. REX

    Pour le 45 tours « Ride a White Swan », qui sort en Octobre 1970, le nom du groupe est raccourci en T.Rex. En treize semaines, il arrive à la deuxième place des charts anglais. Marc Bolan obtient le premier hit de sa carrière. Le groupe passe à l’émission télé Top of the Pops avec un Marc Bolan arborant des paillettes scintillantes autour des yeux. Le glam rock est né.

    L’album T.Rex sort en Décembre 1970 : Marc Bolan fait cette fois la part belle à l’électricité. La formule en duo devient limitative, T.Rex devient alors un vrai groupe. « Hot love » sort en février 1971 et se classe immédiatement à la première place. La folie est totale autour du groupe, la presse parle de « Trexmania » ou de « Bolanmania »

    Le simple « Get it on (Bang a gong) », sort le 2 juillet 1971 et s’installe à la première place en Angleterre et à la dixième du Top 40 américain. Une tournée américaine a lieu en avril où il fait les premières parties de groupes comme Mountain ou Humble Pie.

    Electric Warrior  sort le 17 Septembre 1971. Le disque est proche de la perfection, avec de somptueux arrangements de Tony Visconti et Electric Warrior  figure dans les cinq meilleures ventes de l’années 1971. Le 21 janvier 1972 sort « Telegram sam » qui se hisse à la première place des classements anglais.

    Ringo Starr grand fan de T.Rex, réalise un long métrage où se succédent séquences issus de ses concerts et sketches délirants entre lui et Marc Bolan. En 1972 sort dans les salles Born To Boogie résultat fantastique de cette collaboration.

    Début Mai 1972 sort le simple « Metal guru » qui se hisse à la première place et y reste quatorze semaines.
    Fin juillet 1972 sort  The Slider  album beaucoup plus rock que le précédent. Le son se durcit avec notamment « Buick MacKane » et « Chariot Choogle ».

    Le 8 septembre 1972 sort le 45 tours « Children of the revolution » qui ne se classe que deuxième en Angleterre. Le 1er décembre 1972 voit la sortie de « Solid Gold  » un qui est second pendant onze semaines. En Fin 1972, son ami David Bowie sort l’album Ziggy Stardust dont la chanson « Lady stardust » est un hommage appuyé  à Marc Bolan.

    En Mars 1973 sort un single très électrique « 20th Century Boy » au son démesuré rehaussé d’un saxo dévastateur de Howie Casey. C’est sans conteste un de ses meilleures simples.

    L’album Tanx  sort quelques semaines plus tard. Les compositions sont plus matures avec des idées d’arrangement qui font mouche « Tenement Lady », « Mister Mister » et de très belles ballades comme « Broken Hearted Blues » et « Life is Strange ». Le public boude cependant l’album qui ne rentre pas dans les charts. Le simple « The Groover » en mars 1973 ne parvient qu’à la quatrième place.

    La chute de Marc Bolan

    En fin 1973, Marc Bolan entame une tournée mondiale mitigée. Sa consommation de coke et de cognac atteint des proportions alarmantes. Le batteur Bill Legend quitte le groupe après cette série de concerts.

    En Février 1974, sous le nom de Marc Bolan & T.Rex, sort  Zinc Alloy and the Hidden Riders of Tomorrow . L’album déroute: il est très fortement teinté de soul music avec une rythmique sèche et funky. Tony Visconti quitte à son tour le navire T. Rex mettant fin à une collaboration de six ans.

    En Février 1975, Marc Bolan sort ce que tous s’accordent à considérer comme son pire album  Bolan's Zip Gun .

    Marc Bolan vit désormais reclus à Beverly Hills avec sa nouvelle compagne Gloria Jones. Il s’adonne à l’alcool et à la coke, et manque de perdre la vie après une beuverie particulièrement chargée.

    Résurrection de T.Rex

    En Juin 1975, sort un nouveau single « New York City » qui grimpe à la 15ème place. Contre toute attente, les concerts sont complets et Marc Bolan reprend confiance en lui.

    En septembre 1975, sort le single « Dreamy Lady ». Le même mois, naît Rolan Seymour Bolan son fils. Revigoré, Marc Bolan organise début 1976 sa plus grosse tournée anglaise depuis la grande époque. Il sort un album très digne  Futuristic Dragon  avec en single « London Boys » récit de son adolescence.

    Signe d’une forme retrouvée, Marc Bolan sort le single « I Love to Boogie », il se classe No 13.Marc Bolan compose une dernière une mouture du groupe T. Rex. qui sort en septembre 1976 l’impeccable single « Laser Love » avec en face B la magnifique confession acoustique « Life’s an Elevator ».

    En février 1977, parait l’album  Dandy on the Underworld , son meilleur album depuis Tanx .En mars 1977, une tournée est organisée avec en première partie le groupe The Damned dont le leader Captain Sensible est un admirateur inconditionnel.

    Il accueille dans sa dernière émission du 13 septembre 1977 son grand ami et rival David Bowie : ils joueront en duo « Standing Next to You » composé à cette occasion.

    Le 16 septembre 1977, Marc Bolan et sa femme Gloria ont un accident de voiture, Marc Bolan décède à l’aube de ses 30 ans. L'incinération a lieu en présence de The Damned et de David Bowie. Son culte est toujours vivace même trente ans après.

    Copyright 2010 Music Story François Bellion

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test