Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
supergrass concert olympia

SUPERGRASS

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    C’est à l’école que Gaz Coombes (guitare, chant) et Danny Goffey (batterie) se rencontrent en 1991. Très vite ils montent une formation appelée The Jennifers et enregistrent un EP en 1992 sur le label Nude Records. Les deux compères écument les petits boulots et c’est en qualité de serveur dans un restaurant que Gaz Coombes fait la connaissance de Mickey Quinn (basse) lui-même à la plonge. Tous les trois forment Supergrass en février 1993, d’abord appelé The Theodore Supergrass. Après l’enregistrement d’une démo aux studios de Cornwall, le groupe se produit sur scène à la Jericho Tavern d’Oxford.

    Durant l’été 1994, Supergrass presse 250 exemplaires de son premier single « Caught by the Fuzz » sur le label indépendant Backbeat Records. Ce titre incontournable du groupe raconte le traumatisme adolescent de Gaz Coombes, arrêté à l’âge de 15 ans pour possession de cannabis. Ils reçoivent alors le soutien crucial de John Peel, animateur radio, et, chose à peine croyable, signent sur le célèbre label anglais Parlophone, qui sort à son tour « Caught by the Fuzz » en octobre 1994. Les choses s’accélèrent fortement quand le titre réalise l’exploit de figurer la même semaine comme single de la semaine dans les deux magazines anglais New Musical Express et Melody Maker. Le groupe reçoit alors le soutien de groupes tels que Blur et Elastica.

    En mai 1995, alors qu’ils n’ont que 18 ans, sort le premier album de Supergrass, I Should Coco, produit par Sam Williams, qui se vend à un million d’exemplaires dans le monde. Cela surtout grâce au simple « Alright » joué en boucle sur toutes les ondes anglaises, ce qui permet également au disque de rentrer dans le Top 10 britannique.  Dans le même temps aux Etats-Unis, le réalisateur Steven Spielberg associe Supergrass à l’idée d’une série TV basée sur le groupe et ses exploits, on pense même à Gaz Coombes pour tenir le premier rôle dans une annonce de Calvin Klein.

    Le groupe cherche à faire retomber l’excitation du petit monde du rock afin de mieux se concentrer sur sa musique, Supergrass fera d’ailleurs profil bas durant toute l’année 1996 en s’enfermant en studio et en assurant la préparation de leur deuxième album In It for the Money (titre hommage à Frank Zappa) qui sort au printemps 1997. Ce deuxième opus est nourri par un courant néo-psychédélique et une forte introspection malgré un sens irrésistible de l’amusement, véritable marque de fabrique du groupe. Emmené par le simple « Richard III », il reçoit un accueil encore supérieur au premier album de la part de la critique qui se veut unanime. Le groupe a cette capacité formidable d’abreuver ses compositions d’influences venues de tous horizons, ce qui leur donne un côté innovant, presque une signature, entre crachins de riffs punks et chansons esthétiques d’ambiance, dont les thèmes vont de la semi-autobiographie à la science-fiction. C’est avec une réputation de fripouilles adorables que Supergrass rentre dans la catégorie des groupes anglais les plus plébiscités de sa génération.

    En septembre 1999 sort le troisième album du groupe, Supergrass, trame de douze chansons portées par un son qui va plus loin en profondeur. Le panel de sonorité s’élargit et dépasse définitivement l’étiquette indie-rock, avec l’arrivée remarquée d'étincelles électroniques et le partage beaucoup plus large des voix entre Gaz Coombes et le bassiste Mickey Quinn. Toutes ces torsions habiles rendent le timbre du groupe de plus en plus reconnaissable. Après une tournée internationale et un accueil de la critique plutôt mitigé, le groupe prend du repos et profite de ce laps de temps pour effectuer quelques changements notamment recruter un claviériste à temps plein. Ce sera Rob Coombes, qui n’est autre que le frère de Gaz. Le groupe est prêt pour  enregistrer son quatrième album Life on Other Planets sorti en septembre 2002. Comme pour marquer l’entrée discographique du groupe dans les années 2000, Supergrass capte une forme de modernité et d’avant-garde dans l’électricité ambiante du monde qui les traversent tout au long de ce disque au caractère futuriste. L’apparition des synthés seventies offre une humeur astrale, quasi-cosmique, ce qui n’est pas sans rappeler le travail sonore déjà amorcé au fil des albums précédents.

    Même si le moral est au beau fixe, la sortie de la compilation Supergrass Is 10 en juin 2004 marque l’idée d’une rupture. Gaz Coombes évoque l’envie de faire un concentré des dix ans d’élucubrations comme pour tourner une page. Le groupe profite toutefois de cette occasion pour délivrer deux nouveaux titres et pour engager une tournée anniversaire au Royaume-Uni.

    Il ne faudra alors attendre que quelques mois pour voir arriver Road to Rouen, le cinquième album du groupe en août 2005. Proposant un voyage sur fond des paysages découverts avant eux par des monuments comme Pink Floyd ou The Beatles. S’il paraît facile d’évoquer une forme de maturité, Supergrass vient de donner plus de champs à sa musique, un espace où se joignent boîte à rythme, ukulélé ou sitar. Première étape pour ce groupe jeune fort de 15 ans d’expérience.

    Copyright 2010 Music Story Mikl Leroy

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@HollySiz est enfin de retour ! L’occasion de retrouver l’artiste pour un concert débordant d’énergie 💥💫 Billets → https://t.co/u0rstOs9RR ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@liamgallagher présentera son tout premier album solo "As You Were" à L'Olympia 🎸 Billets → https://t.co/KPQymALCNx https://t.co/3LZsLEVHS ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @Weezer played an amazing greatests hits show tonight 19/10 in #Paris at @OLYMPIAHALL : MERCI MERCI MERCI #indie #pop #rock @theorwells http ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Une bien belle soirée à l' @OLYMPIAHALL avec @boulay_isabelle ! 🎶👏🌹🌸👏 https://t.co/1YzdKeBYbk

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test