spooky tooth concert olympia

SPOOKY TOOTH

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Le mélange des extraordinaires performances vocales de Mike Harrison, hurleur expressif au timbre soul, d'une rythmique heavy et des nappes d'orgues de l'Américain Gary Wright firent de Spooky Tooth l'un des fleurons du hard psychédélique.

    Musique concrète

    Mais ni ses impressionnantes adaptations de « Tobacco Road » ou de « I Am The Walrus » de The Beatles, ni son étrange collaboration avec le compositeur de musique concrète Pierre Henry, le temps d'un album expérimental (Ceremony), ne lui ouvrirent les portes du succès.

    Tremplin étranger

    La composition du groupe ne cessa de se modifier, si bien qu'en 1974, au moment de la séparation définitive, il ne restait plus, de la formule originale, que Wright. La dernière mouture de Spooky Tooth servit toutefois de tremplin pour la reconversion de Mick Jones, le guitariste et arrangeur de Johnny Hallyday, qui se retrouva à la tête du très lucratif Foreigner.

    Copyright 2010 Music Story

    L'Olympia est à vous

    Test