Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
saint germain en concert à l'olympia paris

SAINT GERMAIN

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Né à Saint-Germain-en-Laye en 1973, Ludovic Navarre se plonge dans la musique à la suite d'un accident qui le contraint à arrêter les différents sports qu'il pratique assidûment, parmi lesquels la voile et le ski. Sa convalescence lui permet de se convertir à l'informatique, ce qui facilitera ensuite son apprentissage de la composition. Amateur de jazz, de blues et de funk, il s'intéresse aussi de près à la house et la techno de Detroit et Chicago. Après avoir débuté comme DJ, il en vient vite à créer ses propres titres mélangeant ses différentes influences sous divers pseudos dont Deepside, Modus Vivendi ou encore D.S. Dès 1991, il sort des maxis sur la division dance du label FNAC Music, dirigée alors par Eric Morand. Il suit naturellement ce denier lorsqu'il fonde le label F Communications avec Laurent Garnier et se démarque du son de l'époque en privilégiant des rythmiques plus lentes et une ouverture à l'acoustique.

    French touch

    Avec la sortie du single « French Trax », il choisit pour nom St Germain en 1993, en hommage notamment à sa ville de naissance et au comte de Saint-Germain, aventurier et figure de la cour de Louis XV. Il publie en 1995 son premier album, Boulevard, qui s'écoule à 200 000 exemplaires et est élu « Disque de l'année » par la presse anglaise. Il participe alors à l'explosion de la scène électronique française. Pour prolonger ses expériences musicales, il invite différents musiciens pour jouer ses morceaux en concert. En 1996 parait le maxi Alabama Blues Revisited, qui contient le magnifique titre « Soul Salsa Soul », parfait mélange de salsa et de jazz sur un tempo électronique euphorisant, nouvelle preuve de l'ouverture de Ludovic Navarre. Avant de quitter F Com, il sort en 1999 une compilation, From Detroit to St Germain, qui regroupe ses meilleurs titres de 1992 à 1996, dont ceux publiés chez FNAC Music qui ne sont plus réédités et donc quasiment introuvables.

    St Germain signe ensuite sur le fameux label de jazz Blue Note, qui publie en 2000 Tourist. L'album rencontre un véritable succès populaire (deux millions d'exemplaires vendus) grâce notamment au titre « Rose rouge ». Il prend un virage plus jazz et invite de nouveaux des musiciens à participer au disque, parmi lesquels le Sénégalais amateur de rythmes latino Idrissa Diop ou le guitariste jamaïcain Ernest Ranglin. Avec cet album, il remporte deux Victoires de la musique dans les catégories « Découverte scène » et « Album de musiques électroniques », ainsi qu'une Victoire du jazz en tant que « Nouveau talent ». Après Tourist, il réalise une longue tournée mondiale de plus de 250 dates. Cette réussite est pourtant le prélude à une prise de recul de l'artiste. En effet, depuis 2002 et la sortie de la bande originale du film Chaos, Ludovic Navarre se fait très rare.

    Copyright 2010 Music Story Raphaël Richard

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@HollySiz est enfin de retour ! L’occasion de retrouver l’artiste pour un concert débordant d’énergie 💥💫 Billets → https://t.co/u0rstOs9RR ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@liamgallagher présentera son tout premier album solo "As You Were" à L'Olympia 🎸 Billets → https://t.co/KPQymALCNx https://t.co/3LZsLEVHS ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @Weezer played an amazing greatests hits show tonight 19/10 in #Paris at @OLYMPIAHALL : MERCI MERCI MERCI #indie #pop #rock @theorwells http ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Une bien belle soirée à l' @OLYMPIAHALL avec @boulay_isabelle ! 🎶👏🌹🌸👏 https://t.co/1YzdKeBYbk

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test