PAPA WEMBA

PAPA WEMBA

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba est né en 1949 (ou 1953 selon les sources) à Lubefu en République Démocratique du Congo, alors Congo Belge. Papa Wemba se fait connaître dès les années soixante, sous le nom de Jules Presley. A partir de 1969, Papa Wemba participe au groupe Zaïko Langa Langa qui révolutionne la musique congolaise, en particulier le style dit rumba zaïroise. Le pays étant devenu le Zaïre depuis 1971 sous l'impulsion du président Mobutu.

    Papa Wemba vole de ses propres ailes en 1974, délaissant Zaïko Langa Langa pour une carrière solo. Il mène alors successivement les groupes Ysifi Lokole puis Yoka Lokole, avant de fonder en 1977 le label et le groupe Viva La Musica. Papa Wemba collabore alors avec de nombreux jeunes musiciens prometteurs, dont Koffi Olomidé. A cette époque, Papa Wemba crée également le Village de Molokaï, espace de liberté dont il est symboliquement le chef coutumier.

    En 1979, Papa Wemba effectue une tournée européenne aux côtés de Tabu Ley Rochereau, musicien particulièrement respecté au Congo pour son engagement politique. Les années quatre-vingt voient le triomphe de Papa Wemba et de la rumba zaïroise en Afrique de l'ouest, les titres « Signorina », « Mea Culpa », « Melina la parisienne », ou « Matebu » figurent parmi ses principaux tubes. A l'instar de nombreux artistes africains, Papa Wemba s'installe en Europe à la fin de la décennie. Le concept de world music émerge alors et Papa Wemba en devient l'une des figures emblématiques.

    L'album L'Esclave en 1986 est particulièrement remarqué et permet à Papa Wemba de tourner intensivement. Malgré ses succès scéniques, Papa Wemba peine à vendre ses albums au public occidental. Signé sur le label Real World de Peter Gabriel, Papa Wemba sort en 1992 Le Voyageur, où figure le titre « Maria Valencia » et a comme ingénieur du son Etienne de Crécy. Emotion en 1995 devient la meilleure vente de Papa Wemba en France. C'est aussi l'occasion pour Lokua Kanza de collaborer avec son illustre aîné.

    Molokaï en 1998 est le troisième et dernier album de Papa Wemba pour le label Real World. Son aura baisse alors doucement auprès du public européen, attiré par de nouveaux talents. L'implication en 2003 de Papa Wemba dans une affaire de trafic de visas entre la R.D. Congo, la France et la Belgique, vient ternir son image et lui vaut une condamnation à trente mois de prison, dont quatre mois fermes effectués en détention provisoire. L'album Notre Père sort en juillet 2010 et est autorisé à la diffusion par la pointilleuse censure congolaise.

    Copyright 2010 Music Story François Alvarez

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@the_pirouettes, l’une des figures les plus attachantes de la pop hexagonale d’aujourd’hui, sera à L'Olympia le 29 novembre 2018 💑 🎟️ Bill ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia : @NoelGallagher ● 18h30 : ouverture des portes ● 20h00 : @BlossomsBand ● 21h10 : Noel Gallagher's High Flying Birds Bon con ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #OlympiaPool Avec ses 40 mètres de long et ses 6 mètres de large, la galerie rouge de L'Olympia se transformera en piscine pour vous accueil ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test