ORISHAS

ORISHAS

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    L'affaire s'est nouée à Paris où ils sont arrivés en ordre dispersé. Livan, dit « Flaco » (le maigre) a été le premier, y débarquant en 1995. Il joue d'abord quelque temps du micro et des platines sur une radio (Radio Nova) et fait le DJ dans la nuit latino parisienne. Puis il se fait davantage encore repérer le jour où il concocte un remix plutôt bien ficelé pour le groupe de rap suisse Sens Unik.

    Après un bout de chemin au sein de la formation tendance « énergie latine » Sergent Garcia, il imagine en compagnie de Miko Niko (compositeur et producteur de rap) le concept de ce qui deviendra Orishas. L'aventure prend corps avec Roldán (jeune chanteur de son, ancien membre des groupes Ricoson à Cuba et Sabor a Son à Paris) et le tandem Ruzzo-Yotuel. Ces derniers ont quitté La Havane au printemps 1998. Avec un troisième lascar, parti, lui, s'installer en Norvège, ils avaient fondé là-bas Amenaza, l'un des groupes pionniers du hip-hop à Cuba.

    Livan, Ruzzo, Yotuel et Roldán préparent une maquette, avec la complicité de Niko à la réalisation artistique. Elle fait tilt chez EMI, qui les signe. En 1999, paraît A lo Cubano, premier album du groupe. Paraissent ensuite Emigrante (2002), El Kilo (2005), le best-of Antidiótico (2007) et Cosita Buena (2008). Orishas a également collaboré avec Passi sur « La Vida pasa »  avec Kool Shen (NTM, IV My People), avec le titre « Paris Cuba » ; chacun poursuit une carrière solo et Roldán a d'ailleurs notamment été invité par divers rappeurs français, dont Rohff ou Kery James.

    Copyright 2010 Music Story

    L'Olympia est à vous

    Test