NIAGARA

NIAGARA

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Daniel Chenevez et Muriel Moreno. Muriel Moreno et Daniel Chenevez. Autrement dit Niagara, un duo de musiciens qui a laissé une marque inaltérable sur les années 80 et le début des 90’s. Avec quinze singles, quatre albums (tous disques d’or ou platine et près de 3 millions de disques vendus), des concerts qui les ont emmenés de la Scandinavie aux Etats-Unis en passant par l’Afrique du Nord, le Canada ou l’Angleterre, le parcours musical du groupe est parsemé de prestations scéniques léchées et de vidéos remarquables.

    1982 RENCONTRE À RENNES
    C’est en février 1982 à Rennes que Daniel rencontre Muriel. Il remarque ses cheveux bleus coupés courts et son os dans l’oreille. Un dimanche soir ils se retrouvent par hasard autour de la même table de café. Ils parlent de bossa-nova, de musiques de films et d’exotisme.

    Daniel qui joue des claviers et chante dans plusieurs groupes rennais lui propose de faire de la musique ensemble mais l’étudiante en histoire de l’art est d’abord réticente. Le jeune homme sait se faire convaincant et Muriel rejoint L’Ombre Jaune. Les premières chansons sont très synthétiques et techno-pop et Daniel demande à son vieux complice José Tamarin de se joindre à eux à la guitare. Au sein d’une scène rennaise plutôt sous influence Joy Division, le trio se démarque par son originalité. Ils font leur premier concert au Paradise puis une apparition aux Transmusicales en décembre 82 suivie de performances un peu partout dans la région bretonne.

    La différence étant parfois un handicap à court terme, le groupe rame à contre-courant ce qui le pousse à progresser dans l’écriture de ses chansons mais voit ses démos régulièrement refusées par les maisons de disques. L’Ombre Jaune devient Niagara (en référence au film de Henry Hathaway avec Marilyn) et propose ses chansons au jury rennais de ‘Coups de Talents dans l’Hexagone’ une opération du Ministère de la Culture qui, entre autres, permis de financer l’enregistrement de plusieurs groupes français. On a des sueurs froides quand on pense que la maquette est d’abord rejetée pour être repêchée à la dernière minute.

    1985 PREMIERS SINGLES
    Ils entrent donc enfin en studio pour enregistrer un single, signent chez Polydor et ‘Tchiki Boum’‚ (référence aux comédies musicales hollywoodiennes des années 40) sort en septembre 85. Les médias accrochent immédiatement. Avec cette chanson au charme exotique et sensuel, les Niagara trouvent le succès et tournent accompagnés d’une section de cuivres et d’un percussionniste, dans des petits clubs où il leur arrive parfois de partager la réserve qui sert de loge avec des stripteaseuses.

    Puis le groupe part enregistrer ‘L'Amour à la Plage’ au studio ICP de Bruxelles. Là, ils découvrent ”le meilleur studio du monde” et ne ressentiront jamais le besoin d’aller enregistrer leurs disques ailleurs. ‘L’Amour à la Plage’ sort en mai 86 et marche encore mieux que ‘Tchiki Boum’. José Tamarin plutôt branché reggae, s’en va explorer d’autres horizons et le duo, fatigué de passer sa vie dans le train, vient s’installer à Paris.

    Déçu par la vidéo de ‘Tchiki Boum’, Daniel Chenevez décide de prendre les choses en mains se disant qu’il ne risque pas, quoiqu’il arrive, de faire pire. La maison de disque est aisément convaincue (le tournage en film super 8 ne coûte pas cher) et la vidéo de ‘L’Amour à la Plage’ est un petit chef-d’œuvre de naïveté nostalgique. L’auteur-compositeur, curieux de tous les aspects créatifs, prend goût au travail sur l’image et réalisera ensuite toutes les vidéos, pochettes et affiches du groupe en plus de la production des albums. Niagara est déjà un groupe parfaitement autonome et indépendant, déterminé à ne pas se laisser imposer des choix contraires à son éthique.

    1986 ENCORE UN DERNIER BAISER
    En septembre, le single ‘Je dois m’en aller’ où s’impose la voix de Muriel Moreno, confirme un talent teinté cette fois de soul music et précède le premier album ‘Encore un Dernier Baiser’ qui sort en novembre 86. On y retrouve une pop énergique et insouciante acidulée par des rythmes afro-cubains, funk ou jazzy ainsi que des ballades planantes comme ‘Quand La Ville Dort’. Le public adore, les Niagara alignent les succès, leurs quatre premiers singles ont dépassé les 1 300 000 exemplaires, l’album est disque d’or et ils font l'Olympia le 10 mars 87 lors de leur première véritable tournée française.

    1988 QUEL ENFER !
    Moins désinvolte, l‘album ‘Quel Enfer!’ arrive en Avril 88. Leur évolution musicale s'oriente vers un style plus dur, plus rock teinté de R&B. L’album fait un tabac - double disque d’or pour plus de 250 000 albums vendus -, Le grinçant ‘Assez !’, ‘Soleil d'Hiver’ sur le thème du suicide et ‘Flammes de l'Enfer’ trônent dans le top 50 alors que la vidéo de ‘Baby Louis’ est interdite d'antenne pour son rendu impressionniste car réalisée volontairement très floue. Le groupe commence à s’exporter et ‘Quel Enfer !’ sort un peu partout en Europe ainsi qu’au Canada et au Japon.

    La scène tenant une place essentielle chez les Niagara qui considèrent les albums surtout comme des prétextes à concerts, le groupe repart en tournée française en 89, cette fois accompagné de huit musiciens et choristes. A Paris, ils jouent à la Cigale et font leur premier Zénith puis visitent plusieurs pays dont l’Allemagne, l’Autriche, l’Espagne, la Belgique, l’ex-Yougoslavie, le Maroc, la Tunisie, l’Algérie, le Canada et les États-Unis (New York, Chicago, Washington).

    1990 RELIGION
    L’un et l’autre super bosseurs, ils enchaînent direct sur la préparation d’un nouvel album. Ils retournent à Bruxelles et le résultat, ‘Religion’, sort en Avril 90. Là plus de doute, on sait que Niagara est un groupe rock et qu’ils ont aussi grandi en écoutant Led Zeppelin. ‘Religion’ est dominé par les guitares même si cordes et cuivres sont très présents, la voix de Moreno y est rageuse et agressive. Le disque sent l’audace, le réalisme et l’intelligence avec des textes sombres évoquant la religion (bien sûr) ou la guerre. ‘J’ai vu’, ‘Pendant que les Champs brûlent’ et ‘La Vie est peut-être Belle’ s’imposent en ce début de décennie.

    Le Religion Tour commence début 91 en même temps que la guerre du Golfe, les textes de l’album prennent une signification angoissante, ce qui vaudra à ‘J'ai vu’ et ‘Pendant que les champs brûlent’ d'être interdits en radio. Entourés par une équipe de neuf musiciens, le duo avec un show entre revue soul et déluge metal attire plus de 150 000 personnes. Après la France et deux soirs au Zénith de Paris et l’Olympia suivront Londres où ils jouent à l’Astoria et au Marquee, Madrid, Copenhague, Helsinki, l’Autriche, la Hollande, la Belgique, l'Allemagne, la Suède, la Norvège, le Canada francophone et anglophone ou encore le festival de Roskilde. Leur évolution musicale ne leur a pas fait perdre leur public et en a touché un nouveau. Mieux, ils réussissent un coup de maître en étant le premier groupe français à se faire sponsoriser par MTV Europe, la chaine de télévision ayant toujours adoré les vidéos du groupe et ne s’est pas privé de les faire découvrir à tous les pays d’Europe. Religion devient ainsi le plus gros succès du duo, certifié platine avec plus de 550 000 ventes dans le monde.

    1992 LAVÉRITÉ
    Avril 1992, le duo retourne enregistrer à Bruxelles avant de s’envoler pour New York effectuer le mixage de ’La Vérité’ à l’Electric Lady Studio choisi, on le précise, pour la qualité de son câblage ! Avec une équipe de 45 musiciens, ‘La Vérité’ qui sort simultanément dans toute l’Europe est pour certains leur album le plus abouti. Les cordes, vents, cuivres, flûte traversière et cornemuses permettent au groupe de pousser plus loin l’expérimentation orchestrale. Le cosmique ‘La Fin Des Étoiles’ et son texte apocalyptique s’enchaîne à ‘Un Million d’Années’ qui s’habille seventies alors que ‘Le Minotaure’ se laisse aller à une tentation trip hop mâtinée de blues. Les émouvantes ballades que sont ‘Je n’oublierai Jamais’ ou ’Ma Dernière Pensée’ tempèrent une vision noire et désabusée du monde résolument éloignée de l’ironie joyeuse des débuts. L’album sera certifié or avec 155 000 ventes en France.

    Daniel et Muriel commencent à sentir la fatigue. Ils produisent un nouvel album tous les deux ans, enchaînent répétitions, tournages de clips, promotion, concerts et ce rythme d’enfer devient difficile à soutenir... La tournée qui suit s’embarque à nouveau pour toute l’Europe. Niagara est en Suède quand Muriel devient totalement aphone suite à un méchant coup de froid. Une partie de la tournée doit être annulée. Elle redémarre quelques semaines plus tard en France pour se terminer à Montréal devant un public enthousiaste de cinq mille personnes. Mais Muriel ne supporte plus la pression et le duo se sépare fin 93 après plus d’une décennie d’existence.

    2002 FLAMMES
    En avril 2002, la compilation ‘Flammes’ sort en CD, double CD, double vinyle et Long Box ainsi qu’en DVD reprenant tous les clips du groupe ainsi que le documentaire ‘Chemin de Croix’ réalisé par Chenevez pendant le Religion Tour. ‘Flammes‘ est certifié album d’or la semaine de sa sortie puis triple platine pour 350 000 ventes à ce jour.

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@the_pirouettes, l’une des figures les plus attachantes de la pop hexagonale d’aujourd’hui, sera à L'Olympia le 29 novembre 2018 💑 🎟️ Bill ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia : @NoelGallagher ● 18h30 : ouverture des portes ● 20h00 : @BlossomsBand ● 21h10 : Noel Gallagher's High Flying Birds Bon con ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #OlympiaPool Avec ses 40 mètres de long et ses 6 mètres de large, la galerie rouge de L'Olympia se transformera en piscine pour vous accueil ...

    • Suivez-nous sur

    L'Olympia est à vous

    Test