Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
MARVIN

MARVIN

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Il n’y a pas qu’un soulman qui s’appelle Marvin. A priori, l’artiste dont on parle ici n’a que peu de rapport avec celui qui chanta jadis « Sexual Healing ». Et pourtant, le Marvin de 2013, un jeune métis qui a grandi à Lorient, doit son prénom à la star de la Motown : sa mère est une Bretonne fan de Marvin Gaye, son père un Ivoirien guitariste professionnel. Attiré par la musique dès son plus jeune âge, Marvin accompagne son paternel en tournée. « J’avais cette passion pour la musique, donc à 17 ans je l’ai rejoint sur la Côte d’azur. J’ai voulu tenter l’expérience. J’ai intégré son groupe et on faisait des reprises soul, celles de mon enfance. Je n’ai jamais rêvé de réussite, je voulais juste jouer, pas être une star ».
    Un jour, après un concert, un tourneur propose à Marvin une série de shows dans les grands hôtels en Thaïlande. Il y reste cinq mois, cinq mois durant lesquels, mal du pays aidant, il se plonge dans la chanson française, redécouvre Charles Aznavour et Renaud. De retour en France, un ami producteur lui propose d’enregistrer quelques titres de zouk. Comme ça, pour voir. Pourquoi pas ? Marvin se lance avec passion dans ce style nouveau pour lui, qu’il interprète en français. « Je l’ai fait en toute naïveté, je ne connaissais pas l’impact de cette musique, ça n’était pas mon univers. Finalement on a fait tout un album, Corps Et Âme. J’ai écrit tous les textes, les musiques étaient composées par des musiciens de zouk. Je l’ai pris comme une mixtape, je ne savais pas où j’allais. On l’a sorti en 2006, puis on a fait une tournée aux Antilles. Et ça a bien marché. Je me suis rendu compte qu’il y avait un vrai impact, ça m’a impressionné. Au début le public était ciblé communauté afro, et au fur et à mesure des années, ça s’est élargi. Aux concerts, j’ai vu le brassage ethnique ».
    Au fil des mois, Marvin le modeste doit bien se rendre à l’évidence : malgré un faible écho médiatique, les concerts sont pleins et le public enthousiaste. Le single « Amour Sans Loi », qui évoque le métissage et l’amour entre deux êtres que la religion ou la couleur séparent (« Personne ne pourra contrôler nos sentiments/ Qu’importe la religion ou qu’on soit noir ou blanc »), touche une corde sensible chez ses fans.
    Un deuxième album, Le Son Des Mots, suit en 2008, en autoproduction cette fois. Et la foudre frappe à nouveau. « Il se passe la même histoire, je parcours les Etats-Unis, le Portugal, l’Océan Indien, l’Allemagne, le Luxembourg, le Canada, les Antilles. Et comme je ne revendique pas mon pays, on me prête les origines des endroits où je vais : on me croit Capverdien au Portugal, Antillais aux Antilles. En pleine crise du disque, ma musique voyage sur internet. Même dans les pays non francophones, les gens connaissent mes chansons phonétiquement ! » s’émerveille Marvin. Les singles abondent : « Je T’Ai Dans La Peau », « Plus Fort Que Tout » (numéro 1 aux Antilles) et le duo avec Priscilla « Tu Me Manqueras Toujours », quatre millions de vues sur YouTube.
    Mon Univers, le très attendu troisième album, sort en août 2012. On y trouve les classiques « Coup De Soleil » et « Sans Toi ». Un show est programmé à Paris, à la Cigale, le 9 février 2013. « On ne pensait pas remplir et ça a été complet un mois et demi avant, grosse surprise. Les gens chantaient par cœur les morceaux. Ça m’a vraiment fait réfléchir, donné envie d’aller plus loin ». Parmi les spectateurs de la Cigale, Claudy Siar, séduit par le charisme de cet artiste qui soulève les foules en douceur, comme un lover, comme un crooner, avec de la soul et du feeling.
    Le temps est venu pour Marvin de partir à la conquête d’un public aussi large que son talent, aussi vaste que les territoires qu’il a parcouru durant toutes ses années de concerts et de rencontres. « Le quatrième album reprend les chansons qui m’ont fait connaître, et j’y ai ajouté des inédits. Je veux faire découvrir mon répertoire. Il y a des invités, des rappeurs et un duo féminin qui va créer la surprise » révèle Marvin. « J’écris sur des rythme soleil et afro caribéens mais même si vocalement je suis soul, je suis porté sur la variété et mes mélodies sont grand public. Je ne sais pas dans quelle case on pourrait me mettre ». Pas besoin de case pour ce chanteur qui a déjà tout d’un grand : un micro et une scène, voilà tout ce dont Marvin a besoin pour convaincre ceux qui n’ont pas encore été confrontés à son talent.
    Soyez prêt pour Marvin car heureusement, cette fois, vous n’y échapperez pas.

    Olivier Cachin

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test