MARLENE DIETRICH

MARLENE DIETRICH

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Si la chanson était femme, si la femme était vamp et si la vamp était l'Ange bleu, elle s'appellerait Marlene Dietrich. Avec sa légendaire voix traînante, rauque, légèrement voilée, et une présence physique exceptionnelle, elle incarnait l'image même de la créature fatale.
    Fille d'un officier prussien mort alors qu'elle avait deux ans (sa mère se remarie avec un autre militaire, von Losch), elle accède à la célébrité grâce au film mythique de Josef von Sternberg, l'Ange bleu. Avec ce chef-d'?uvre, Sternberg révèle la personnalité de Marlene comme comédienne, en lui offrant le rôle de Lola, cruelle artiste de cabaret, mais aussi comme chanteuse avec la chanson du film. Le succès de l'Ange bleu l'amènera à jouer, aux États-Unis, plusieurs rôles similaires, et à chanter, comme dans Destry Rides Again (« The Boys In The Back Room ») en 1939, Seven Sinners (« I've Been In Love Before ») en 1940, ou Stagefright (où elle chante la chanson de Cole Porter « The Laziest Gal In Town ») en 1950.

    Lili Marlene. Antinazie convaincue, elle prend, en 1939, la nationalité américaine et soutient l'effort de guerre allié en venant chanter pour les troupes. Elle sera ensuite étroitement associée à l'image de Lili Marleen, cette jeune femme allemande qui attend le retour de son mari soldat. À l'origine, la chanson, interprétée par Lale Anderson, était un succès dans l'Allemagne nazie. Mais, en la reprenant à son compte, Marlene Dietrich en fera un classique dans le reste du monde. C'est durant cette période qu'elle quitte progressivement le cinéma et Hollywood, pour le cabaret. Dans les années 50, elle monte un show, retraçant sa vie de manière assez nostalgique, avec des chansons en allemand, anglais et français (dont « la Vie en rose » d'Édith Piaf). Pendant vingt-cinq ans, son spectacle fera salle comble aux quatre coins du monde, et bien sûr à Paris, où elle passe la plus grande partie de son temps. Son dernier rôle, elle le jouera en 1978 aux côtés de David Bowie dans le film de David Hemmings Just A Gigolo, dont elle interprète la chanson éponyme. Recluse pendant les dernières années de sa vie, elle s'éteint dans la capitale française en 1992, mais est enterrée à Berlin, où ses funérailles ravivent une polémique chez certains Allemands qui lui reprochent d'avoir quitté son pays d'origine pendant la guerre.

    C. C.

    ©

    Copyright 2010 Music Story

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia • @eddydepretto à L'Olympia les 6 et 7 novembre 2018 🥊 Photo 📷 @chachalalala7 #eddydepretto #olympia #liveolympia #concert ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia : @Columbine2k16 • 18h30 : ouverture des portes • 20h00 : @ZedYunPava • 21h00 : Columbine Bon concert 🙂 https://t.co/TudLNdGg ...

    • Suivez-nous sur

    L'Olympia est à vous

    Test