Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
MARC JOLIVET

MARC JOLIVET

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    17 juin 1950, naissance de Marc Jolivet.
    1967, il met en musique et chante « Le Précis de décomposition » de Cioran dans la maison des jeunes. 1968, il écrit sa première pièce « 300 000 soleils ou les concierges de l’espace » jouée au Théâtre d’Edgar et en 1972, il met en scène sa première comédie musicale au Théâtre Paris Vilette « Do you speak martien ? ». Puis il forme un duo avec son frère Pierre et compose son unique tube « Le Fils d’Hitler ». 1976, il créé avec son frère pour TF1 les clowns Récho et Frigo et une émission sur France Inter « Les nouveaux philosophes » dont ils seront licenciés pour propos écologistes inconsidérés…
    Le duo se sépare en 1980, après le tournage du film « Alors heureux ? » produit par Claude Lelouche.
    1981 à 1986, Marc se lance dans le cinéma, écrit, produit, réalise et interprète « Diogène » (1981, son premier long métrage) sélectionné à Cannes dans le cadre de « Perspectives » et « Full Power ou le coup du lapin » (1984, son deuxième long métrage). Parallèlement, il réalise une dizaine de courts-métrages. Puis vient le temps des one-man show.
    1986, il crée un one-man show « Riez, riez, profitez-en, mais n’oubliez pas qu’à mon âge, Ronald Regan n’était encore qu’un acteur… » au Théâtre Dejazet, puis au Théâtre La Bruyère.
    1988, nouveau spectacle au Théâtre Grévin « Tu m’aimes combien ? ». 1989, il se présente aux élections municipales comme candidat écologiste face à Jean Tibéri dans le Vème arrondissment de Paris et obtient 11,89% des voix, meilleur score écologiste au premier tour. 1990, Café de la Gare : six mois de triomphe, puis deux ans de tournée. Il écrit et produit « L’avant Journal Télévisé », l’AJT pour France 2. 1991, « 20 minutes pour se faire virer » sur Europe 2. Il le sera effectivement six mois plus tard…
    1992, premier volet de la trilogie « Cet homme va sauver le monde » au Théâtre Tristan Bernard. Plus de 200 représentations à travers la France.
    1994, deuxième volet « Je t’aime Maë-li » au Palais des Glaces. Plon édite un recueil de ses meilleurs textes « Iconoclaste ».
    1995, il produit, écrit et mis en scène « Les débatteurs » et « Les quatre dromadaires » sur France 3.
    1997, troisième volet « Gnou ! » au Théâtre du Splendid pour 100 représentations. Prolongation au Casino de Paris. 1999, « Le Meilleur » avec Guy Laporte au Théâtre de la Renaissance puis au Casino de Paris. Premier spectacle d’humour accessible aux sourds avec Béatrice Blondeau, interprète en langue des signes. 2000, premier roman chez Flammarion « L’Utopitre ». En décembre, il reçoit le Grand Prix de l’Humour 2000 de la SACEM.
    De 2002 à 2004, il joue son nouveau spectacle à Paris et dans toute la France « L’Utopitre », librement adapté de son roman. 200 représentations à Bobino, puis deux semaines au Casino de Paris. Plus de 200 représentations en tournée.
    2003, Flammarion édite un recueil de ses meilleurs textes dans « Rire ».
    2004, il écrit et réalise pour France 3 le téléfilm « Concours de danse à Piriac ».
    Septembre 2005 puis avril 2006 au Casino de Paris, il réalise on rêve d’enfant en devenant chef d’orchestre avec « Comic Symphonic » accompagné par l’Orchestre Symphonique Lyonnais dirigé par Philippe Fournier. Septembre 2006, deux représentations exceptionnelles de « Comic Symphonic » à l’Olympia. Novembre 2006, il écrit et met en scène « En attendant Lucie » une comédie sentimentale en trois actes au Studio des Champs Elysées. Pièce adaptée au film de son frère Pierre « A l’heure où les grands fauves vont boire ». De 2006 à 2008, il réalise son rêve d’enfant en collaborant avec l’Orchestre Symphonique Lyonnais dirigé par Philippe Fournier dans le spectacle « Comic Symphonic » au Casino de Paris, à l’Olympia, au Théâtre Comédia et dans toute la France. En 2008, il met en scène Liane Foly dans « La Folle Parenthèse ». En 2008 puis en 2009, il remplit la salle Gaveau avec son nouveau spectacle « Mon frère l’ours blanc » et part en tournée dans toute la France jusqu’en 2010. Durant l’été 2009, France 3 diffuse une série humoristique écrite et réalisée par Marc Jolivet « Rire c’est bon pour la planète ». Ce format court, prônant une écologie joyeuse est produit par Europarcorp et Happy Movies et interprété en duo avec Caroline Grimm. Le DVD « Rire c’est bon pour la planète » sort en novembre 2009.

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Un concert exceptionnel pour #AgirEnScène et dire #StopPauvreté, ça vous dit ? Alors réservez vite vos places ! https://t.co/dtkH5rEvF9 ht ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    J-3🎤Belles dernières répéts @vincentniclo🎤On se retrouve encore #EntreToiEtNous pr ton concert #EntreVousEtMoi à @OLYMPIAHALL🎤Ce sera GÉANT💗 ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    J-5 avant de voir la vie en rose à @OLYMPIAHALL avec @vincentniclo et la Family ! Le bonheur quoi !!! https://t.co/a3RQuL9RqC

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveReport @SylvieVartan, merveilleuse, à l'@OlympiaHall : https://t.co/Gcpd3jlTJo. Chronique, photos & vidéos ❤️ #ForeverSylvie https: ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test