Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
LA SOURIS DEGLINGUEE

LA SOURIS DEGLINGUEE

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Un samedi soir de janvier 2010, boulevard Voltaire, une curieuse foule envahit le trottoir. Il fait froid mais personne ne s’en préoccupe. L’ambiance est chaleureuse. Tout le monde est heureux d’être là et attend la même chose : le concert de La Souris Déglinguée.
    Ce soir, au Bataclan, LSD fête ses 31 ans.
    Sur scène, Rikko, Cambouis, Muzo et Tai-Luc attaquent les premiers accords de « Sortie de
    garage ». Tai-Luc s’approche du micro et balance un : « Vous savez ce que je vais dire ? Vous savez ce que je vais dire ? » Le public répond : « Mettez la pression ! Mettez la pression ! »
    Le Bataclan est complet. 1800 personnes, le poing levé, chantent avec LSD.
    Le public est composé majoritairement d’hommes, âgés de 35 à 55 ans. Ce sont des bonshommes maintenant, mais ce soir, ils donnent l’impression d’avoir 20 ans. Ils ont troqué leurs bombeurs
    verts contre des cabans et ils ne sont plus rasés à blanc mais ils chantent encore, comme les vilains gamins qu’ils étaient alors…
    La Souris Déglinguée n’a jamais cessé d’exister et a composé plus de 130 morceaux. Elle n’a jamais pu atteindre un large public mais elle a su garder ses fans, les mêmes pendant trois décennies.
    Tout commença avec le parti de la jeunesse quand, à la fin des années 70, des banlieusards de
    l’Ouest parisien, fans de Cochran et des Flaming Groovies, s’emparent de guitares et enregistrent Garçon moderne. La Souris Déglinguée est née, elle va balancer son punk rock et enchaîner les concerts, du Golf Drouot au au Rose Bonbon, en passant par le Gibus Club et l’Opera Night.
    Le premier album, simplement intitulé La Souris Déglinguée, sort en 1981 chez New Rose. Des chansons comme « Yasmina », « Week-end sauvage », « Jaurès Stalingrad » deviennent des hymnes, scandés par une jeunesse qui se retrouve dans le réalisme des paroles et dans la simplicité violente des riffs de guitares. Au début, la Souris c’est Jean-Pierre à la guitare, Rikko à la basse, Jean-Claude à la batterie et Tai-Luc au chant et à la guitare.
    La Souris enregistre quatre albums de 1982 à 1986. Sur les 36 morceaux, on retrouve les
    influences marquantes du groupe, qui vont de Gene Vincent à la Oi! londonienne en passant par des mélopées aux accents asiates. « En France », sur l’album Une Cause à rallier, a été écrite par Tai-Luc, étudiant en langues O., alors qu’il était en Chine et un peu enclin au mal du pays. Un refrain qui
    laisse des traces comme un chant de supporteurs et qui surtout laisse envisager l’espoir d’une unité fraternelle pour une jeunesse qui, d’habitude, ne revendique que sa banlieue, souvent rouge.
    La jeunesse et ses galères, les filles qui viennent souvent d’ailleurs et la camaraderie sont les thèmes récurrents de LSD, comme dans « Quand je m’emmerde », « Irina blues » ou « Nostalgique ».
    En 1984, un jeune saxophoniste lorientais connu sous le nom de Muzo se joint au groupe. Il va accentuer les tendances ska et souvent swing de certains morceaux, déjà sous-jacentes dans la maîtrise des baguettes de Jean-Claude. Car il y a aussi du swing qui fait danser dans LSD.
    C’est maintenant à cinq qu’ils écument la France, partagent la scène avec les Damned et les Toy Dolls, et vont traîner leur kamikaze rock au Québec. Ils sortent Quartier libre en 1988, et l’année suivante fêtent leur 20 ans au Bataclan. Puis ils jouent à l’Olympia et demandent à NTM de faire leur première partie… Le rap inspire LSD et s’inscrit dans le septième album, Banzaï ! dans lequel on entend encore l’Asie. Désormais l’Indochine et la Muraille de Chine deviennent indissociables des chansons de la Souris. Avec les années 90, apparaissent les « Demoiselles de Vientiane » qui ouvrent aux fans, toujours présents, un nouvel horizon vers lequel un certain nombre d’entre eux se dirigent, à la recherche de leur « Brigitte Bardot cambodgienne », comme
    si ils voulaient rester les héros des chansons. Tambour et Soleil cartonne. L’album de 1995 passe en boucle sur OUI FM et la bouille de Cambouis, le nouveau batteur, apparaît dans le clip « Vénales fiançailles ».
    Jean-Pierre et Jean-Claude ont déjà quitté le groupe qui, maintenant, regarde vers l’Est. La
    Roumanie, le Vietnam, le Cambodge et la Chine accueillent La Souris Déglinguée, leur set
    énergique et leurs refrains entêtants…
    Ce samedi soir de janvier 2010, au Bataclan, les vilaines filles et les vilains garçons de France dansent encore. La bonne réponse à l’album de 2009, As-tu déjà oublié ?
    Si, trente ans après, ils se retrouvent dans le pogo, ce n’est pas de la nostalgie mais le simple plaisir d’être là…
    Alors, à l’Olympia, samedi 9 mai 2015, le public sera présent pour rendre hommage à la Souris Déglinguée, qui ne l’a jamais oublié.

    2015 © Karine Médrano.

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test