JONATHAN CERRADA

JONATHAN CERRADA

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Né à Liège (Belgique) le 12 septembre 1985 dans une famille espagnole, Jonatan Cerrada Moreno commence très tôt un apprentissage musical. A l’âge de huit ans, il se révèle suffisamment doué pour intégrer l’Opéra royal de Wallonie, où il se produit en choriste et en soliste. Il se produit également – déjà – à de nombreux concours de chant. En 1997, il participe à Pour la Goire, un concours diffusé à la télévision belge : s’étant fait remarquer, il se produit dans de nombreux concerts en Belgique, et travaille également comme acteur de publicités.

    A quatorze ans, doté d’un physique propre et avenant, l'adolescent décide de revoir son ambition de carrière musicale et quitte l’Opéra pour tenter sa chance dans la variété, tout en poursuivant sa scolarité en parallèle. Trouvant le marché de la Belgique trop limité, il envisage rapidement de faire carrière en France. En 2003, les castings qu’il passe à la chaîne lui apportent enfin l’occasion de passer à un niveau supérieur : il est choisi comme candidat de l’émission A la recherche de la Nouvelle Star (rebaptisée ultérieurement Nouvelle Star dans les années suivantes). Le jeune homme se détache bientôt parmi les candidats et remporte finalement la finale… au grand dam du jury, qui lui préférait son concurrent Thierry Amiel.

    Ancienne Nouvelle Star

    Qu’importe, la première des « Nouvelles Stars » est désormais lancée, et enregistre bientôt son premier single, « Je voulais te dire que je t'attends » (reprise de Michel Jonasz), qui sort à l’été 2003 et se vend à 150 000 exemplaires, devenant Disque d’or. S’ensuit à l’automne un premier album, intitulé Siempre 23 en un clair hommage aux origines espagnoles du chanteur. Jonatan Cerrada s’impose comme un chanteur en vogue, son registre à la fois charmeur et sensible correspondant à la mode en cours dans la chanson populaire française (Patrick Fiori, Daniel Lévi et, plus largement, les « voix » des comédies musicales).

    Mais la popularité du jeune chanteur belge s’affaiblit bientôt : en 2004, il s’expose aux critiques en représentant la France au Concours Eurovision de la chanson, n'y obtenant que la quinzième place sur vingt-quatre. Au début 2005, les ventes du deuxième album de Jonatan Cerrada (La Preuve du contraire), s’avèrent décevantes. Le morceau « Ruban noir », qui évoque les attentats de 2004 à Madrid, connaît cependant l’année suivante un véritable succès en téléchargement légal. Déçu par le peu de considération que lui accorde le label BMG, qui n’a guère fait d’efforts pour promouvoir l’album, Jonatan finit par cesser sa collaboration avec sa maison de disques et prend le risque d’évoluer dans le secteur des indépendants, misant notamment sur la distribution par internet pour relancer sa carrière.

    En 2007, il interprète Arthur Rimbaud dans une comédie musicale (Rimbaud musical). L’année suivante, il commence à travailler sur un nouvel album, Tercero, enregistré en espagnol, tout en participant à une comédie musicale autour des chansons de Charles Aznavour.

    Copyright 2010 Music Story Nikita Malliarakis

    L'Olympia est à vous

    Test