Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
GROUNDATION

GROUNDATION

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Harrison Stafford (chant, guitare), Ryan Newman (basse) et Marcus Urani (claviers) se rencontrent à l'Université de Sonoma (Californie) en 1998. Etudiants en jazz, ils unissent leurs efforts pour jouer du reggae, musique qui convient à la personnalité mystique de Harrison Stafford.

    Jeunes pousses

    Groundation se rode en jouant des Tribute consacrés à Bob Marley, ils acquièrent ainsi une première notoriété dans les cercles étudiants. Musiciens doués, en particulier Marcus Urani; ils composent leur premiers titres. En 1999 sort Young Tree leur premier album. Se méfiant du commerce babylonien, Harrison Stafford fonde en parallèle le label Young Tree, pour garantir son indépendance artistique et financière au groupe.



    Grand aînés


    Le groupe étend son influence et multiplie les rencontres, ainsi en 2001 Ras Michael et Marcia Higgs acceptent de figurer sur Each One Teach One. Tout en développant son propre style de reggae très musical, incluant des improvisations venues du jazz, des cuivres chaleureux, Groundation n'oublie jamais de rendre hommage aux grands ainés du reggae roots.



    Ouvrez les portes


    Hebron Gate en 2002, secoue le petit monde du reggae par sa perfection. Avec l'apport de Cedric Myton et Don Carlos, Groundation réussi le tour de force de concevoir un album de reggae digne des classiques, voire meilleur d'un point de vue strictement musical. L'album est très bien reçu en France avec 10.000 copies vendues dans un premier temps.

    A la maison

    Groundation fait de la France « sa maison loin de la maison », selon les termes de Harrison Stafford. L'hexagone devient la tête de pont de Groundation pour s'imposer en Europe, la sortie de We Free Again en 2004 fourni l'opportunité d'une première tournée sur le vieux continent.



    Passer le pont


    En 2006, Groundation continue son parcours avec Upon the Bridge, successeur de Hebron Gate plus que le dispensable We Free Again. Cette fois les glorieux anciens sont IJahman Levi et Pablo Moses, l'album propose toujours un cocktail fruité de sonorités roots, d'improvisations jazz et de textes très conscients. Groundation sort Here i Am en 2009, l'album se classe no 33 en France, preuve supplémentaire de leur côte d'amour hexagonale.

    Copyright 2010 Music Story François Alvarez

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test