GONG

GONG

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Le groupe Gong se forme en 1967 lorsque l'Australien Daevid Allen, guitariste de Soft Machine, ne peut rejoindre son groupe à Londres pour un problème de visa. Il réunit quelques amis dont Gilli Smyth (chant) et Didier Malherbe (saxophone, flûte) qui enregistrent Magick Brother en 1969 pour le label BYG Actuel, puis la musique du film Continental Circus de Jérôme Laperrousaz.

    Communauté hippie

    En 1971, Camembert Electrique définit la musique post-psychédélique, planante et délirante de Gong, accueillant Pip Pyle (batterie) et Christian Tritsch (guitare, basse). Les concerts sont de véritables happennings artistiques et musicaux, et le groupe installé à Sens (Yonne) se transforme en une communauté hippie.

    Signé sur le jeune label Virgin, Gong évolue avec le guitariste Steve Hillage, Tim Blake et Francis Moze (claviers). Flying Teapot est le premier volet de la trilogie Radio Gnome en 1973, poursuivie avec Pierre Moerlen (percussions), Mike Howlett et Mireille Bauer sur Angel's Egg (1973) et You (1974).

    1975 marque un tournant avec l'excellent Shamal produit par Nick Mason, de Pink Floyd. Au départ de Daevid Allen, Pierre Moerlen prend la direction de Gong qui devient un groupe orienté dans un jazz rock virtuose. Quand Steve Hillage et les membres historiques s'en vont, Gong a vécu (le live Gong est Mort, Vive Gong de 1977).

    La formation se dilue alors en trois entités différentes : le Pierre Moerlen's Gong enregistre Gazeuse ! (1977), Expresso II (1978) et Downwind (1979) ; New York Gong, de Daevid Allen accompagné des musiciens américains Michael Beinhorn, Bill Laswell et Fred Maher réalise About Time (1979) ; Mother Gong, avec Didier Malherbe et Gilli Smyth, sort Fairy Tales (1979). Chacune des trois formations revendique l'esprit et l'héritage musical de ce groupe hors-norme.

    Daevid Allen rejoint Mother Gong (incarnation fluctuante) pour The Howl and the Tree en 1990 et multiplie les projets comme il l'a toujours fait. Le nom de Gong réapparaît à partir de 1992 avec Pip Pyle (Gong Maison, Shapeshifter) et en 1994 avec Howlett et Smyth. Entre 1999 et 2001, Malherbe, Smyth, Howlett et Allen tournent et enregistrent Zero to Infinity (2000). La mort de Pierre Moerlen en 2005 vient à bout du Pierre Moerlen's Gong après Pentanine, sorti en 2004.

    L'année 2009 est celle de la réconciliation : Daevid Allen, Steve Hillage, Gilli Smyth, Mike Howlett, Miquette Giraudy et deux nouveaux membres participent à l'album du retour, Gong 2032.

    Copyright 2010 Music Story Loïc Picaud

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@the_pirouettes, l’une des figures les plus attachantes de la pop hexagonale d’aujourd’hui, sera à L'Olympia le 29 novembre 2018 💑 🎟️ Bill ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia : @NoelGallagher ● 18h30 : ouverture des portes ● 20h00 : @BlossomsBand ● 21h10 : Noel Gallagher's High Flying Birds Bon con ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #OlympiaPool Avec ses 40 mètres de long et ses 6 mètres de large, la galerie rouge de L'Olympia se transformera en piscine pour vous accueil ...

    • Suivez-nous sur

    L'Olympia est à vous

    Test