GLENN MILLER MEMORIAL ORCHESTRA

GLENN MILLER MEMORIAL ORCHESTRA

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    • 1904 : Naissance de Glenn Miller, à Clarinda, Iowa, Etats-Unis
    • 1928 : Il joue du trombone dans ’orchestre du batteur Ben Pollack aux côtés du clarinettiste Benny Goodmann.
    • 1929 (14 novembre) : sous l’étiquette des «Mound City Blue Blowers», il participe, aux côtés du saxophoniste Coleman Hawkins et du batteur Gene Krupa, à deux enregistrements historiques «Hello
    Lola» et «One Hour».
    • Durant les années 30, il étudie ’orches-tration avec J. Schillinger, célèbre pour avoir donné des leçons au compositeur Georges Gershwin.
    • 1934 : il devient l’arrangeur de l’orchestre des frères Jimmy et Tommy Dorsey.
    • 1935-1936 : il crée un orchestre pour le musicien d’origine anglaise Ray Noble.
    • 1938 : Glenn Miller forme enfin son propre orchestre.
    • 1939 (octobre) : son orchestre remplace celui de Paul Whiteman à Radio CBS pour une émission régulière chaque semaine.
    • 1939 (décembre) : il donne son premier grand concert dans la célèbre salle du Carnegie Hall de New York. e magazine de jazz «Down Beat» organise un référendum sur les Big Band et Glenn Miller est classé second dans la catégorie «Swing», derrière celui de Benny Goodman.
    • 1940 (24 décembre) : Glenn Miller et son orchestre jouent au Savoy Ballroom de Harlem.
    • 1941-1942 : l’orchestre se produit régulièrement au Café Rouge à New York et enregistre de nombreux disques pour la firme RCA Victor.

    En même temps qu’il se rend deux fois à Hollywood pour tourner, Glenn Miller reçoit un disque d’or pour son enregistrement de «Chatanooga Choo Choo», que toute l’Amérique fredonne à plus de 1 200 000 exemplaires.
    Mais c’est bientôt la guerre pour es Etats-Unis et Glenn Miller s’engage dans l’armée de l’air. Un nouvel orchestre va bientôt être créé par le major Glenn Miller. «L’Army Air Force Band», qui jouera pour les soldats alliés dans les cantonnements d’Angleterre, mais aussi surtout à la BBC où ses concerts seront retransmis sur tous les théâtres d’opération.
    • 1944 (14 décembre) : le petit avion militaire dans lequel Glenn Miller avait pris place pour se rendre à Paris libéré fut porté disparu. Personne ne devait plus jamais revoir Glenn Miller.

    Copyright www.glennmillermemorialorchestra.com

    L'Olympia est à vous

    Test