GERTRUDE SEININ

GERTRUDE SEININ

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    La Belle voix des Iles ...

    Il est des voix qui, lorsque l'on les entend, tracent un sillon profond et inoubliable dans le coeur. Parce qu'elles véhiculent toutes les dimensions de l'âme d'un peuple et symbolisent la culture dont il est issu.

    La voix de Gertrude Seinin est de celles-là.

    Gertrude Seinin. Prononcez seulement ce nom aux Antilles et, que ce soit dans les salons ou dans les étals des grands marchés, un sourire ravi illuminera le visage de celui qui l'entend.

    Cette enfant prodige suscite déjà l'admiration ...

    Depuis l’age de 7 ans, cette enfant prodige suscite l’admiration, en particulier celle du poète et maire de Fort-de-France, Aimé Césaire, qui souhaitait la voir faire le conservatoire. Son école sera celle de la vie et des modèles qui influenceront considérablement sa vocation.

    C’est tout d’abord Léona Gabriel, femme comme elle, auteur et compositeur comme elle, mais surtout la plus grande chansonnière de la Caraïbe à qui Gertrude Seinin ne cesse de rendre hommage en reprenant ses chansons immortelles, les hissant au panthéon des musiques traditionnelles.
    C’est Edith Piaf dont elle s’empare du répertoire qu’elle habille des sonorités propres à sa région et qu’elle ramène à Paris, dans un récital exceptionnel où le public parisien, médusé, redécouvre ces airs qu’il croyait connaître et qui lui semblent tout à coup si nouveaux, jaillissant sur des rythmes déchaînés, libérés, des steel-pan d’Andy Narell et du piano du virtuose Mario Canonge ! C’est la grande Ella Fitzgerald qui lui insuffle le goût du blues et du gospel qu’elle va également habiller de ses couleurs caraîbéennes et restituer comme si ces rythmes nés dans les plantations nord-américaines ou antillaises n’avaient été crées que pour cette rencontre en diaspora.

    Ces illustres musiciens ne s'y sont pas trompés ...

    Les plus illustres musiciens antillais qui ont eu l’honneur de l’accompagner ne s’y sont pas trompés et les plus fameux compositeurs ont eu plaisir à être au service de sa grande voix, Fernand Donatien, Loulou Boislaville, Paulo Rosine, pour ne citer que ces piliers dont les noms et les œuvres sont passés à la postérité. Demandez à Charles Dumont, le célèbre compositeur d’Edith Piaf pourquoi il a accepté de venir en Martinique partager sa scène pour un concert exceptionnel comme l’avait fait également Compay Segundo pour un plaisir réciproque qui n’échappa à personne.

    Demandez à Ichiro Suzuki, l’un des plus grands guitaristes du monde, pourquoi il a accepté d’ouvrir avec elle l’une des prestigieuses éditions du Festival Mondial de la Guitare de Fort-de-France, et pourquoi il est venu à Paris, sur la scène de l’Olympia, l’accompagner dans ce qui est aujourd’hui un morceau d’anthologie figurant sur l’album enregistré en live, à cette occasion ?

    Demandez à Steeve Wonder pourquoi il l’a reçu en grandes pompes dans son studio de Los Angeles ?

    Demandez, demandez, et vous recevrez toujours la même réponse : Parce que c’est Gertrude Seinin, pour qui la presse se fait dithyrambique. Elle est « la grande dame de la chanson martiniquaise » ou encore « la diva » quant ce n’est pas « la sublime » dont chaque concert, toujours joué à guichet fermé, est le triomphe d’une artiste dont le succès ne s’est jamais démenti.

    Artiste au mille couleurs ...

    Gertrude Seinin. Que ce soit dans sa petite Martinique qu’elle emporte dans sa voix comme un bijou dans son écrin, qu’en Europe, qu’en Afrique ou en Amérique où les églises accueillent ses « créoles spirituals » avec tout l’émotion requise, ses graves épicés, ses aigus colorés, son vibrato et la profondeur de son timbre inimitable forcent l’admiration et le respect. Car, qu’elle chante la mazurka traditionnelle ou le bèlè, musiques afro-caribéennes de la Martinique, ou qu’elle swingue sur les rythmes internationaux qu’elle affectionne, Gertrude Seinin, musicienne jusqu’au bout des ongles, est une reine de la scène dont l’espace s’illumine en sa présence.

    Elle éblouit par ses prestations théâtrales ou chorégraphiques, comme si sa voix exceptionnelle se devait d’être accompagnée par ces talents complémentaires qui font d’elle une fantastique meneuse de revue, l’égale sans conteste d’une Joséphine Baker qui serait née dans les îles.

    Rideau !

    Que dire d’autre d’une si grande artiste sans paraître en rajouter ? Mais il est très facile de prouver ces dires en renvoyant tout simplement à sa discographie et à son parcours artistique, jalonnés de chef-d’œuvres indémodables, de clips et de films de ses spectacles qui sont autant de témoignages vivants de la diversité exceptionnelle de ses talents .Toutes ces qualités font d’elle une chanteuse qui a une place tout à fait particulière sur un piédestal devant lequel s’inclinent tous les amoureux de la belle musique, des paroles profondes et du grand spectacle.

    Et maintenant, mesdames, mesdemoiselles, messieurs, il ne vous reste plus qu’à ouvrir votre cœur à celle que vous aurez envie, comme tout le monde, d’appeler « Madame », la seule, la grande, l’unique Gertrude Seinin, que vous pouvez découvrir sur le site internet offert à ses fans qui lui renouvellent régulièrement leur attachement.

    Une référence de la chanson caraïbéenne

    Gertrude Seinin, auteur, compositeur, interprète, originaire de la Martinique, est la digne héritière de la grande tradition populaire de la chanson créole.

    La palette de son répertoire musical est vaste et colorée. La musique traditionnelle est dominante. Le «créole spiritual», cet étonnant concept développé par Gertrude Seinin, mélanges de rythme traditionnels antillais et de «gospel» américain, y figure aussi. Gertrude Seinin interprète régulièrement avec bonheur la grande variété française tels des chansons d’Edith Piaf qu’elle admire. L’art de Gertrude Seinin met à notre portée les émotions et les souffrances les plus enfouies comme les joies de la vie. Il nourrit aussi la liesse, la fête et la danse, célèbre la biguine qui est un chant rythmé, souple et chaloupé, qui raconte le quotidien sous le soleil antillais.

    De telles passions et une telle force spirituelle véhiculées par l’artiste martiniquaise incarnent la femme antillaise avec ses valeurs et ses défis. Femme de créolité, elle chante la réalité sans fard et emprunte les mêmes chemins que l’inimitable Capverdienne Césaria Evora qui a tant marqué les esprits insulaires et métropolitains.

    Bouleversant, sensuel, fluide et coloré, le timbre de Gertrude Seinin, de l’aigu ensoleillé au grave épicé, exprime d’abord la joie et le plaisir de chanter. Pure, authentique, rare par son essence et vraie par conviction, c’est une générosité qui s’épanouit du bout des lèvres, du fond du cœur et à fleur de peau.

    Artiste de toutes les musiques

    Bras levés au ciel comme pour exhorter un pouvoir immanent, main sur le cœur pour accentuer une indicible sensibilité, ou la hanche balancée comme pour réaffirmer la piquante biguine des origines, le spectacle peut commencer. Valses, biguines et mazurkas, ces genres musicaux qu’elle chérit, sont le prolongement d’elle-même. Une fois le rideau levé, la revoilà toujours éblouissante dans l’interprétation de variétés françaises ou autres rythmes du monde.

    Depuis près d’un quart de siècle, ce nom enchante les cœurs des antillais et les transporte aux quatre coins du monde, au gré d’un répertoire où la reine-biguine ondule, entre bossa-nova, gospel et grands classiques, calypso et ballades, blues et variété internationale. Parce qu’aucun rythme n’a de secret pour cette immense interprète qui a su imposer ses multiples dimensions à son public sans cesse surpris, sans cesse conquis.

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@the_pirouettes, l’une des figures les plus attachantes de la pop hexagonale d’aujourd’hui, sera à L'Olympia le 29 novembre 2018 💑 🎟️ Bill ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia : @NoelGallagher ● 18h30 : ouverture des portes ● 20h00 : @BlossomsBand ● 21h10 : Noel Gallagher's High Flying Birds Bon con ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #OlympiaPool Avec ses 40 mètres de long et ses 6 mètres de large, la galerie rouge de L'Olympia se transformera en piscine pour vous accueil ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test