FREDERIC FRANCOIS

FREDERIC FRANCOIS

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Francesco Barracato, plus connu sous le nom de Frédéric François, est né à Lercara Friddi, en Sicile, le 3 juin 1950. Sa famille quitte la Sicile deux ans plus tard pour s'installer à Liège en Belgique. Son père, mineur, interprète les grands classiques italiens le dimanche en famille.
    Il communique à Frédéric, dès son plus jeune âge, sa passion pour la musique.
    Frédéric fait partie de son premier groupe à l'âge de 13 ans "les Eperviers” .

    En 1965, Il suit les cours de musique au conservatoire de Liège (violon, chant, solfège, déclamation et phonétique).

    En 1966, il gagne le Microsillon d'argent (concours de chant au Festival de Châtelet - Belgique) accompagné de son deuxième groupe : "les Tigres Sauvages".

    En 1969, il enregistre son premier disque sous le nom de Frédéric François.

    En 1970, c'est grâce à Lucien Morisse (Europe 1) qu'il sort son premier disque en France.

    En 1971, premier grand succès, "Je n'ai jamais aimé comme je t'aime" est classé 13 semaines n°1 au " Hit Parade ".

    En 1972, avec " Je voudrais dormir près de toi ", il est consacré révélation de l'année.

    En 32 ans de carrière, il collectionne les succès en France, en Suisse, en Belgique, au Canada, et dans la plupart des pays francophones, avec : "Laisse-moi vivre ma vie", "Chicago", "Quand vient le soir, on se retrouve", "Viens te perdre dans mes bras", "De Venise à Capri", "Dancing de mon coeur", "Mon coeur te dit je t'aime", "On s'embrasse, on oublie tout", "Une nuit ne suffit pas", "Je t'aime à l'italienne", L'amour s'en va, l'amour revient", "Est-ce que tu es seule ce soir", "Tzigane", "Fou d'elle", "Les Italo-américains", "Je n' t'oublie pas", "L'Amour fou".

    Pas moins de 45 singles "Disques d'Or" et 40 albums "Disques d'Or".

    Depuis son premier triomphe à l'Olympia en 1984, il y revient immanquablement tous les 2 ans.

    Les vidéos tirées de ses 3 derniers spectacles à l'Olympia ont connu un succès phénoménal (vidéo de platine : Olympia 94", "96", "98").

    En 1995, Frédéric François enregistre " les plus belles chansons Napolitaines" (O sole mio, Santa Lucia, Mamma, Funiculi Funicula,...) Plus de 250 000 Albums vendus.

    En 1996, il chante devant le Pape et représente ainsi la France, lors du gala donné au Vatican.

    En 1998, nouveau triomphe à l'Olympia, suivi d'une tournée jusqu'en Décembre, plus de 300.000 spectateurs.

    En 1999, sortie du disque " les plus grandes mélodies italiennes " (come prima, Ciao ciao Bambina, Volare,...)

    En 2000, aux éditions Hors Collection, sortie du livre "Ma vie" dans lequel Frédéric François, avec la collaboration de Serge Igor, parle pour la première fois de trente ans d'amour et de chansons.

    Frédéric François s'est produit à l'Olympia en Mars 2000 et a présenté jusqu'en Décembre, plus de 70 spectacles en France, Suisse, Belgique, et au Canada.

    Pour la première fois, sortie d'une vidéo Karaoké en Décembre 2000 (13 grands succès).
    Sortie de la version DVD en Novembre 2001.

    Sortie d'un nouvel album inédit "Un slow pour s'aimer" en Novembre 2001 (14 titres inédits).
    Plus de 250 000 albums vendus.

    En 2002, Frédéric François s'est produit à l'Olympia du 18 au 27 octobre et s’est produit également lors de plus de 100 spectacles en France, Belgique et Suisse du 1er février 2002 au 15 juillet 2003.

    Après le triomphe de son dernier album "Un slow pour s’aimer", Frédéric François reprend les plus beaux chants de Noël et vous offre quelques inédits.
    L’album "Frédéric François chante noël" est sorti le 25 Novembre 2002.

    Sortie du Live "Olympia 2002", en Avril 2003, 24 titres en édition digipack, en DVD et en vidéo.

    En 2003, Frédéric François rend hommage à Tino Rossi en interprétant 10 de ces plus grands succès dont "Méditerranée", "Marinella", "Ave Maria", "Petit papa Noël".
    Le titre de cet album est "Les romances de toujours".

    En 2004, sortie d’une compilation "Un été d’amour" où sont repris 19 de ses plus grands succès dont 1 inédit avec, en bonus, 1 DVD comprenant 4 clips vidéo ainsi qu’un reportage photo.

    Le 8 Novembre 2004, sortie d’une compilation en édition digipack, "30 chansons de légende" (20 enregistrements studio et 10 extraits live de ses plus grands spectacles).

    À ce jour, Frédéric François a vendu plus de 35 millions de disques.

    Le 19 avril 2005, sortie d’un album inédit, "Et si l’on parlait d’amour", 15 nouvelles chansons, déjà double disque d'or (200 000 exemplaires de vendus).

    En octobre 2005, sortie du livre "Autobiographie d'un sicilien". Dans ce livre on découvre pour la 1ère fois, avec émotion, une personnalité chaleureuse, douée, un homme fier de ses idéaux, qui se bat jour après jour, pour défendre des valeurs qui rendent la vie plus généreuse.
    Frédéric François se retourne sur ses 35 ans de carrière, il rend hommage à son père et à sa mère à qui il doit tout : l'amour, le soutien, l'Olympia, sans oublier sa femme, bien sûr, qui lui a inspiré ses plus belles chansons.

    Pour les fêtes de fin d'année 2005, sortie d'une compilation "Bailamos, viens danser", ce CD comprend des chansons qui donnent envie de danser le tango, le boléro… une ambiance hispanique qui reprend entre autre : "Impressioname", "Volare", "Chiquita", "Tzigane",…

    Frédéric François était, pour la 11e fois sur la scène de l’Olympia du 30 Septembre au 9 Octobre 2005, et il sera en tournée en France, Belgique, Suisse et à l'île de la Réunion à partir du 15 Octobre 2005 jusqu’au 15 Décembre 2006.

    En février 2006, sortie de "l'album Live" enregistré à l'Olympia, 19 titres en édition digipack et cristal ainsi que la version DVD.

    En février 2006, Frédéric François a reçu un DVD de Diamant pour l'ensemble de sa carrière à l'Olympia pour plus de 250 000 exemplaires vendus.

    Le 14 juin 2006, sortie d'une nouvelle compilation "Mes préférences", cet album représente les histoires de la vie de Frédéric François, tous les merveilleux moments qu'il garde précieusement au fond de son cœur comme "O sole moi" qu'il a chanté devant son père ému, à l'âge de 10 ans, en passant par "Laisse-moi vivre ma vie" son premier grand succès, "Fou d'elle" chanson créée tout spécialement pour sa petite dernière Victoria, "Mamina" et "Le strapontin de papa" chansons dédiées à ses parents mais aussi "Petite fille" son tout premier enregistrement.

    Le 13 novembre 2006, sortie d'un CD reprenant 20 chansons mythiques pour revivre la nostalgie et le charme des années 70.

    Frédéric François poursuit sa tournée en France et en Suisse à partir de février 2007

    Le 22 octobre 2007, sortie d’un album inédit « Merci la vie » cet album est d’ores et déjà disque d’or en Belgique et en France.

    Du 29 février au 9 mars 2008, Frédéric François sera sur la scène mythique de l'Olympia pour 8 représentations.

    Il sera en tournée en France, Belgique et Suisse à partir du 15 mars jusqu'en décembre 2008.

    Le 30 Octobre 2008, sortie du livre « Merci la vie » aux Editions du Rocher, un livre de 140 pages avec plus de 300 photos de l’artiste.

    Le 24 novembre 2008, sortie de l’album live « Tour 2008 – Frédéric François – de l’Olympia à Forest National », sortie de la version DVD, le 4 décembre 2008.

    En 2009, tournée des théâtre en France, Belgique et Suisse ainsi qu’à la Réunion, l’Ile Maurice et en Egypte (60 spectacles).



    En 2010, tournée en Egypte. Deux spectacles à l’Opéra d’Alexandrie et à l’Opéra du Caire.

    Sortie en 2010 de l’album “Chanteur d’amour” , “dique d’Or” plus de 100 000 albums vendus.

    En 2011, du 11 février au 20 février à l’Olympia de Paris “Spectacle anniversaire”, suivi d’une grande tournée de Février à Décembre 2011 et de Mars à Décembre 2012 en France, Belgique, Suisse , île de la Réunion et île Maurice.

    En 2011, sortie du DVD « Tour 2011/ Frédéric François - spectacle anniversaire », ainsi que la sortie de la version CD audio.

    En 2012, deux concerts exceptionnels à l’Olympia de Paris avec, comme invités, Liane Foly et Roberto Alagna.





    L'Olympia est à vous

    Test