FRANCIS BLANCHE

FRANCIS BLANCHE

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    On se souvient de l'acteur, du conteur et de l'homme de radio, à la bouille ronde de tonton farceur qui fit tant rire la France des années 50-60 avec son éternel compagnon, Pierre Dac. On a quelque peu oublié l'auteur-compo-siteur-interprète qu'il fut également... Francis Blanche a écrit, pour lui et les autres, près de 400 chansons, où affleure un désespoir (« les Bêtises » ou « Ça tourne pas rond dans ma p'tite tête ») que son humour au vitriol cachait soigneusement. En 1943, jeune débutant qui égrenait des fables express, il écrit « Débit de lait, débit de l'eau », avec Charles Trenet, dans un tramway qui traverse Bruxelles. Ensuite, ce sera « J'ai de la barbe » et « la Pince à linges » pour les Quatre Barbus, puis « la Truite de Schubert » et le très antimilitariste « Général à vendre » pour les Frères Jacques. Édith Piaf et les Compagnons de la chanson interprétèrent « le Prisonnier de la tour », charmante ballade médiévale, et Tino Rossi chanta la « Chanson aux nuages »...

    ©

    Copyright 2010 Music Story

    L'Olympia est à vous

    Test