DIDIER LOCKWOOD

DIDIER LOCKWOOD

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Né à Calais en 1956, il est le fils d'un professeur de violon. Imprégné très jeune d'un univers musical, il devient vite un virtuose. Attiré par le jazz plutôt que par la musique classique, il s'initie au jazz rock et au violon électrique. A 17 ans il rejoint le Magma de Christian Vander et commence une carrière de rencontres et de recherche musicale.

    Gratin

    Stephane Grappelli devient son mentor, Didier Lockwood accompagne son maestro à travers le monde pour ses tournées. Il rejoint le pianiste Dave Brubeck et multiplie ensuite tournées et enregistrements avec le gratin du jazz international. C'est en 1979 qu'il publie son premier travail solo avec New World.

    Violon locquace

    Précurseur des effets électroniques, Didier Lockwood fait littéralement parler son violon. En 1985 il reçoit l'hommage de ses pairs et du public à travers une Victoire de la Musique. Il crée en 2001, à Dammarie Les Lys en Seine et Marne, le Centre des Musiques Didier Lockwood consacré à l'apprentissage de l'improvisation.

    Talent sensible

    Très touché par le décès de Stephane Grappelli en 2007, il lui consacre l'album For Stephane qui sort le 27 mars 2008. Cet émouvant hommage rencontre l'adhésion du public et réalise des bons scores de vente. Le talent et la sensibilité restent des critères justement appréciés des mélomanes.

    Copyright 2010 Music Story François Alvarez

    L'Olympia est à vous

    Test