Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
DANIEL DARC

DANIEL DARC

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    L’après-Taxi Girl fut dur à gérer pour Daniel Darc. Produit par Jacno, il entame une carrière solo à la fin des années 80 avec des 45-tours qui font tous des flops et un album introspectif et confidentiel : Sous Influence Divine (1987). L'année suivante est marquée par une collaboration discrète avec son colocataire Bill Pritchard, Parce Que (tiré à trois mille exemplaires numérotés) et le EP « La ville » produit par Etienne Daho. Puis un long silence jusqu'en 1994 où il offre un bel album, Nijinsky - qui sera lui aussi ignoré - avant de se retrouver sans contrat discographique.

    Comme ses thèmes le laissaient présager, le chanteur se convertit au protestantisme et s’essaie brièvement à la critique rock, publie des nouvelles (une demi-douzaine dont Ombremort), mais, comme beaucoup de chanteurs-vedettes des années 80, il n’échappe pas à la traversée du désert, qui passe pour lui par les cases « hôpital » et « prison » (il survivra à plusieurs overdoses). Précédé par une rétrospective (Le Meilleur de Daniel Darc), le come-back inespéré survient début 2004 avec le magnifique Crève-cœur, qui lui attire les louanges de la presse et d’un public enthousiaste, séduit par sa personnalité d’écorché vif et son attitude toujours provocante et rebelle. A nouveau d’aplomb, il part en tournée et multiplie les collaborations de Cali à Tchéky Karyo et d'Elisa Tovati à Buzy pour Comme des papillons...jusqu'à Patrick Eudeline (« Comme disait l'ami Johnny Rotten ») et Thierry Amiel (« Sacré cœur »).

    Il reçoit une Victoire de la Musique en tant que « Révélation de l’année »... à 46 ans : plutôt que le garçon, cherchez l’erreur !

    En 2007, Daniel Darc prend part à la tournée des « Aventuriers d'un autre monde », termine le roman Punk Prose OD et promet un nouvel album Amours Suprêmes : tout un programme.

    Copyright 2010 Music Story Frédéric Régent

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test