Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
COLETTE RENARD

COLETTE RENARD

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Colette Raget naît à Ermont (Val-d'Oise) le 1er novembre 1924.

    Musicienne dès le plus jeune âge (violoncelle et chant classique), la demoiselle entre dans la vie active par la petite porte en exerçant tour à tour les métiers de cuisinière, vendeuse, fleuriste et modèle. Un poste de secrétaire du chef d'orchestre Raymond Legrand lui permet de se convertir à la chanson et au mariage.

    Irma la douce

    Le rôle qu'elle décroche dans la pièce d'Alexandre Breffort et Marguerite Monnot Irma la douce (1956) est assorti du titre « Ah ! Dis-donc, dis-donc » des mêmes auteurs. Colette Renard interprètera la prostituée (exclusive à son souteneur) 932 fois jusqu'en 1967, et inspirera Billy Wilder pour son film homonyme de 1963.

    Colette Renard va connaître bien d'autres succès déployés par sa voix puissante et écrits par quelques grandes plumes : « Zon, zon, zon » (1957), « Tais-toi Marseille », « Ça c'est d'la musique » et « Sa casquette » (1958), « Mon homme est un guignol » (1959), « Des histoires » (1960), « Chanson tendre » (1961), « Le Marin et la rose » (1962), etc. Son répertoire s'étoffe également de chansons plus légères (« Les Nuits d'une demoiselle » de Guy Breton en 1963 et autres grivoiseries).

    Rôles en série

    La chanteuse plébiscitée de multiples fois à l'Olympia s'accorde quelques rôles au cinéma dans Le Dos au mur (1959), Business (1960) et Un roi sans divertissement (1963) et la comédie musicale télévisée Pierrots des alouettes (1964), mais n'abandonne pas la chanson et son univers de prédilection : la scène. En 1976, elle partage un récital à Bobino avec Georges Brassens. Trois ans plus tard sort l'album Il Y A Des Jours Comme Ça .

    En 1982, Colette Renard interprète le rôle principal de la comédie musicale Un Amour de femme de Michel Rivgauche et Gérard Calvi au Théâtre des Célestins. Sa carrière de chanteuse déclinante est compensée par des téléfilms. Après les séries Justice (1999) et Maigret (2003), elle joue dans Les Triplettes de Belleville en 2005. Entre 2004 et 2009, le grand public la redécouvre dans la série populaire Plus belle la vie, où elle joue le rôle de Rachel.

    Colette Renard disparaît le 6 octobre 2010 à l'âge de 85 ans.

    Copyright 2010 Music Story Loïc Picaud

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test