Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
CATHERINE RIBEIRO

CATHERINE RIBEIRO

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    22 septembre 1941 :
    A Lyon, naissance de Catherine Ribeiro. Se parents sont des immigrés portugais : Mme Alicina Yvo et M. José Ribeiro, ouvrier dans une usine de chaudronnerie.
    1941 à 1958 : « L’enfance » à Saint Fons, près de Lyon.
    1958 : Catherine monte à Paris.
    1958 et 1959 : Catherine suit les cours d’art dramatique de Raymond Girard. Un membre du jury : « Elle ressemble à la Magnani et en a le tempérament.
    1963 : Catherine joue le rôle de Cléopâtre dans le film « Les Carabiniers » de Jean-Luc Godard. Elle rencontre Patrice Moullet (alias Albert Juroos), qui tient le rôle principal.
    1963 : Actrice dans « Buffalo Bill, L’attaque de Fort Adams » de J.W Fordson.
    1964 : Catherine enregistre son premier 45T : EP sous le label portugais « Estudio » comprenant les titres : « Lorsque le bateau viendra », « Ecoute ma voix », « Dieu est à nos côtés » et « Ballade à Michelle ». Puis chez Barclay : EP Dieu me pardonne, EP Le chasseur, EP C’est fini entre nous
    1966 : EP La nuit et le vent.
    En avril, Catherine figure sur la « photo du siècle » où Jean-Marie Périer rassemble 47 « idoles », pour le journal « Salut les copains ».
    Actrice dans « Ils sont nus » de Claude Pierson.
    1967 : Patrice Moullet reprend contact avec Catherine et lui propose de composer des musiques sur ses textes.
    1968 : Patrice Moullet fonde le groupe « 2 Bis ». Catherine écrit tous les textes du 1er album. Patrice Moullet transforme le 2 Bis Quai du Port à Nogent Sur Marne en lieu de création musicale. La maquette du 1er album y est réalisée.
    Cette maquette permet de rencontrer Claude Dejacques et de signer son premier contrat chez Festival.
    1969 : 1er album : « Catherine Ribeiro + 2 Bis », chez « Festival », enregistré avec Patrice Moullet (cosmophone : guitare à 24 cordes et guitare classique), Bernard Pinon (trompette marine électrifiée) et Alain Aldag (percussions et orgue). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet.
    SP Aria avec 2 Bis, SP Sœur de race avec 2 Bis, SP Thème en bref avec Alpes.
    Catherine Ribeiro + 2 Bis au Théâtre du Lucernaire (avec Jacques Higelin et Brigitte Fontaine en première partie).
    1970 : En juillet, Catherine Ribeiro + Alpes devant 75 000 personnes à Port Leucate, et au Festival d’Avignon.
    Catherine Ribeiro + Alpes devant 100 000 personnes au Festival Pop Music d’Aix en Provence pour un concert d’anthologie de 45 minutes, à 6heures du matin.
    2ème album : « Catherine Ribeiro + Alpes », chez « Festival », enregistré avec Patrice Moullet (vocal, orgue, lyre électrique et guitare acoustique), Denis Cohen (percussions et orgue). Cet album contient « Poème non épique » d’une durée de 18’34. Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet et José Alfonso pour « Ballada das aguas » interprétée en portugais.
    1971 : Naissance de Ioana.
    3ème album : « Catherine Robeiro + Alpes », « Ame debout », paraît chez « Philips », enregistré avec Patrice Moullet (cosmophone et guitare acoustique), Claude Thiebault (percuphone) et Patrice Lemoine (orgue). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet. Philips fait figurer la mention : « Les textes des chansons n’engagent que leur auteurs ».
    En avril, la revue « Rock & Folk » situe Catherine Ribeiro parmi les 10 meilleures interprètes du monde, en compagnie de Janis Joplin, Joan Baez, Tina Turner et Aretha Franklin.
    1972 : En décembre, Catherine Ribeiro + Alpes et 4 000 personnes en la Basilique de Saint Michel et Sainte Gudulle de Bruxelles.
    1973 : En janvier paraît « Paix »,
    4ème album : « Catherine Ribeiro + Alpes », chez « Philips », enregistré avec Patrice Moullet (cosmophone et guitare acoustiques), Jean-Sébastien Lemoine (percuphone et guitare basse), Patrice Lemoine (orgue), et Michel Santangelli (batterie sur Roc Alpin). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet.
    Concerts en la Cathédrale de Digne, en la Cathédrale de La Rochelle en l’église Olympique Saint-Jean de Grenoble.
    En septembre, concert à la Fête de l’Humanité devant 50 000 personnes avec Patrice Moullet (guitare à 24 cordes (cosmophone) et percuphone), Gérald Renard (basse) et Daniel Motron (orgue).
    1974 : A Bordeaux, 2 concerts géants, sous le titre de « Chants de Femmes », avec Alpes, Colette Magny, Toto Bissainthe.
    En automne, paraît « Le Rat débile et l’homme des champs », 5ème album : « Catherine Ribeiro + Alpes » chez « Philips », enregistré avec Patrice Moullet (cosmophone et percuphone), Gérald Renard (percuphone et basse), Denis Cohen (timbales et percussions) et Jean-Jacques Leurion (orgola). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet et Daniel Motron.
    Catherine Ribeiro soutient la candidature de François Mitterrand à l’élection présidentielle.
    28 novembre : Sur la scène de l’Olympia.
    1975 : Actrice dans « NE » de Jacques Richard, avec Michaël Londasle et Fabrice Lucchini.
    Phonogram décide faire paraître sous le label « Fontana » le 6ème album « Catherine Ribeiro + Alpes » : « Libertés », enregistré avec Patrice Moullet (cosmophone), Henri Texier (basse), Carol Reyn (percussions) et Daniel Motron (orgue et piano). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet et Catherine Ribeiro pour « Qui a parlé de fin ».
    Catherine est invitée au « Grand Echiquier » de Jacques Chancel, consacré à Léo Ferré. L’animateur refusant à Catherine la possibilité d’interpréter 3 chansons, elle accepte de n’en interpréter qu’une : Elle choisit « L’Ere de la putréfaction » d’une durée de 13 minutes !
    Concert à la fête du P.S à Aulnay s/Bois.
    En septembre, concert de la fête de l’Humanité.
    1976 : Concert à l’Olympia.
    Concert pour les 50 ans de Colette Magny avec Monique Morelli et Toto Bissainthe, à la Cartoucherie de Vincennes.
    1977 : Catherine Ribeiro enregistre en direct, avec 40 musiciens dirigés par Eric Demarsan : « Le Blues de Piaf », « le Temps de l’autre »,
    7ème album : « Catherine Ribeiro + Alpes », chez « Philips », enregistré avec Patrice Moullet (guitares), Jean-Daniel Couturier (guitare basse), Jean-Louis Do (batterie) et Daniel Motron (orgue et pianos). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet. Avec la mention : « Les textes de ces chansons n’engagent que leur auteur ». Catherine Ribeiro est une des tête d’affiche du premier festival de Bourges.
    Sur la scène de Bobino, durant plusieurs semaines.
    En juin : Catherine interprète « Hyde Park », avec Sébastian Maroto, lors du « Salut international à Jacques Prévert » à l’UNESCO.
    En septembre, Catherine chante Piaf à la fête de l’Humanité.
    1978 : Parution de « Jacqueries, Catherine Ribeiro chante Jacques Prévert » avec Sébastian Maroto à la guitare classique.
    Grand Prix de l’Académie Charles Cros pour le Blues de Piaf.
    Grand prix de la SACEM pour l’ensemble de son œuvre écrite.
    1979 : 8ème album : « Catherine Ribeiro + Alpes » chez « Philips » : « Passions », enregistré avec Patrice Moullet (guitares), Francis Campello (guitare basse et clarinette), Patrice Lemoine (synthétiseurs et claviers), David Rose (violon) et Mireille Bauer (percussions vibraphone et marimba). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet et Patrice Lemoine.
    En concert au Printemps de Bourges.
    En juillet, concert à Sedan.
    En septembre, concert à la fête de l’Humanité.
    1980 : En septembre, parution du 9ème album : « Catherine Ribeiro + Alpes » chez « Philips » : « La déboussole », enregistré avec Patrice Moullet (guitares), Francis Campello (guitare basse), Patrice Lemoine (clavier), René Verneer (violon) et Pierre Gasquet (percussions). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet, Francis Campello (La vie en bref), Patrice Lemoine (Dis-moi qui tu embrasses) et René Verneer (Voyage au fond de l’amour).
    Grand Prix de l’Académie Charle Cros pour « La déboussole ».
    En octobre, 12 concerts sur la scène du «Théâtre de la Ville » à Paris.
    Aux cinq musiciens de « La Déboussole », s’ajoute Sébastian Maroto pour « Hyde Park ».
    Au « Grand Echiquier », avec Quilapayun, Catherine Ribeiro interprète « Entre Morir y No Morir », extrait du Canto General de Pablo Neruda, sur une musique de Sergio Ortega.
    1981 : Grand Prix de l’Académie Charles Cros pour « La Déboussole ».
    1982 : A compter du 10 mai, 3 semaines de concert à Bobino. La mise en scène est réalisée par Daniel Mesguish. Le costume de scène de Catherine est créé par Jean-Charles de Castelbajac. Les musiciens sont : Patrice Moullet (guitares et percuphone), Francis Campello (basse électrique), Patrice Lemoine (piano, claviers), Roberto Cassio (guitares), Christian Cheyte (batterie) et Pierre Rigaud (saxophones). Les titres joués lors de ces concert étaient : Ins Trumental, Juste de quoi dormir, Regard clair obscur, Tous les droits sont dans la nature, Ne me quitte pas, Dans le creux de ta nuit, Ame debout, La folle Amérique, Insoumission mondiale, Diborowska, La vie en bref, Les amants d’un jour, Guet-apens, La nuit des errant, Sans amarre.
    1983 : Catherine Ribeiro est nommée « Chevalier des Arts et des Lettres ».
    En septembre, concert à la fête de l’Humanité.
    1984 : Concert au Printemps de Bourges.
    Le 27 octobre, Catherine se marie avec Claude Demoulin, à Sedan.
    En décembre, tournée en Allemagne.
    1986 : Sortie de l’album, auto-produit de Catherine Ribeiro : « Percuphonante », sous le label ‘Iona Melodies », enregistré avec Patrice Moullet (percuphone et batterie électronique) et Aldo Marting (claviers). Textes de Catherine Ribeiro et musiques de Patrice Moullet.
    1987 : Catherine Ribeiro présente un récital piano-voix avec Henri Roger au piano. Elle y chante Aragon, Prévert, Ferré, Brel, Manset, Piaf et… Ribeiro.
    Sortie de l’album de Catherine Ribeiro : « Tapages Nocturnes », sous le label « Melodie », avec un titre inédit « Joelle » (Texte de Catherine Ribeiro et musique de Patrice Moullet)
    1988 : Sortie de l’album de Catherine Ribeiro : « 1989…déjà ! »
    1989 : Catherine Ribeiro s’associe à l’appel lancé par Yves Simon pour la tolérance, après le retrait, de plusieurs magasins, du disque de Véronique Sanson contenant la chanson Allah.

    CATHERINE RIBEIRO SUR SCENE
    1990 : Le 9 novembre, Catherine chante dans le cadre de « Chanson, mode d’emploi » à l’auditorium du Châtelet.
    En décembre, Catherine prend position contre la guerre du golfe.
    1992 : A l’auditorium du Châtelet, Catherine, accompagnée par le pianiste Henry Roger, chante Piaf, Prévert, Aragon, Brel…
    1993 : Le 13 juillet : aux Francofolies de La Rochelle, Catherine chante Piaf, Ferrat, Brel, Aragon, Ferré, Prévert…
    1994 : A la fête du PS, La Courneuve.
    Le 23 octobre, Catherine, accompagnée par Michel Pecastrelli, participe au spectacle « Elles en liberté », en hommage aux fusillés de Chateaubriand.
    1995 : Du 31 janvier au 12 février, Catherine Ribeiro présente « Vivre libre » au théâtre des Bouffes du Nord, avec des arrangements et une direction musicale de Michel Pecastrelli. Les musiciens sont : Michel Pecastrelli (piano), Patrice Mondon et Christian Tetard (violons), Jean-Marc APAP et Marc Desmons (alto), Philippe Nadal (violoncelle) et Gérard Berlioz (percussions). Titres joués lors de ces concerts : voir le DVD.
    Au festival de la Côte d’opale.
    En septembre, à la Fête de l’Humanité.
    1996 : Au festival Montpellier-danse.
    En septembre, à la Fête de l’Humanité.
    1997 : En mai, Catherine participe à Chaillot, à l’hommage à Louis Aragon, offerte par les éditions Gallimard. Elle y interprète notamment « L’Affiche Rouge ».
    En hommage à Colette Magny, au Théâtre de la Renaissance, Paris.
    1998 : 14 juin, à la fête de la LCR, Ile des Vannes de Saint-Ouen.
    1999 : au Festival « Alors…chante ! » de Montauban.

    CATHERINE RIBEIRO AUTEUR
    Actions :
    1990 : signataire de l’appel du CILRECO pour obtenir la libération de l’étudiante sud-coréenne Rim Sou Kyeung.
    Elle s’associe à l’appel du 5 décembre pour « le retrait des troupes françaises envoyées dans le Golfe. »
    1991 : Marche des femmes pour la paix.
    Signataire de l’appel anti-raciste du MRAP.
    1994 : Participe par la création de « Femmes algériennes », au 53ème anniversaire du massacre de Châteaubriand.
    1994 : participe à « Laissez chanter l’Algérie », sur TSF.
    1995 : participe à une soirée de soutien aux femmes d’Algérie, à Montreuil.
    1997 : parraine le chanteur haïtien et prêtre vaudou Erol Josué, membre actif du collectif « Pour des artistes sans frontières », contraint à l’exil et qui s’est vu refuser le droit d’asile.
    1998 : Signataire de l’appel à la non-ratification du traité d’Amsterdam ».
    1999 : Manifeste le 16 octobre contre le chômage et la précarité.

    Créations :
    1992 : l’Amour aux nus
    1994 : Fenêtre ardente
    1995 : Vivre libre
    1997 : Chansons de légende

    CATHERINE RIBEIRO SUR SCENE
    2005-2007 : Catherine Ribeiro chante Ribeiro/Alpes.
    CATHERINE RIBEIRO AUTEUR
    Actions:
    2000: Signataire de l’appel contre la torture
    2003 : Signataire de l’appel contre la guerre en Irak.

    Créations :
    2002 : Live au Théâtre Toursky
    2005 : Live Catherine Ribeiro chante Ribeiro Alpes.

    Copyright www.catherine-ribeiro.com

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test