Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
CALI

CALI

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Né le 28 juin 1968 à Vernet-les-Bains, près de Perpignan, Bruno Caliciuri tient à ses origines et continue de vivre dans la région perpignanaise quand il n'est pas en tournée. En 1984, il renonce au rugby après un concert de U2 à Toulouse, décidant d'épouser une carrière de musicien.

    A dix-sept ans, il crée son premier groupe, Pénétration Anale - un nom qui lui vaut un renvoi de son lycée. Il passe quand même son bac scientifique et commence une formation en IUT avant d'abandonner ses études pour la musique. Il fait ses premières armes dans les bals populaires, reprenant Joe Strummer ou les Waterboys devant un public qui attend plutôt des standards de variétés. De 25 à 28 ans, Bruno Caliciuri fait partie d'Indy, groupe de rock dans lequel il chante, joue de la guitare et du trombone. Un album paraît en 1995, Tu Es Si Belle Qu'il Se Met A Pleuvoir.

    En 1997 sort l'unique album auto-produit de son nouveau groupe, Tom Scarlett, avec celui qui deviendra son fidèle guitariste, Hugues Baretge. Ce n'est pourtant qu'en 2001 avec son nouveau pseudonyme diminutif que Cali est repéré : après s'être produit aux Francofolies, l'un de ses titres, « Tout va bien », est diffusé sur France Inter. Dans la foulée, il est signé par Labels (affilié à Virgin/EMI).

    En août 2003, paraît l'album L'Amour Parfait - enregistré en Angleterre -, le début du succès. Pour surmonter un chagrin d'amour, le chanteur plaque des mots tragiques, prononcés avec une insistance gutturale qui n'est pas sans rappeler Jacques Brel, sur une musique très entraînante (« Elle m'a dit »). Le contraste entre l'orchestration impeccable de ses musiciens et sa voix grave sur des textes aux rythmes asymétriques et boitillants est la griffe même de Cali. La tournée qui s'ensuit permet au chanteur de se constituer un public et de s'imposer comme un artiste de scène : ses concerts sont réputés pour leur intensité et leur énergie. Cali s'engage corps et voix face à son public : adepte des bains de foule, des litres de transpiration, et des bis jusqu'à extinction de voix, il se donne sans compter. Cette débauche d'énergie et d'efforts est récompensée par les prestigieux prix Constantin et Vincent Scotto (2004).

    Un chanteur engagé

    Fidèle à une tradition politique familiale ancrée à gauche (son grand-père italien, Giuseppe Caliciuri, s'était engagé, dans les années 1930, dans les Brigades internationales), Cali - qui s'était déjà présenté par deux fois lors d'élections locales en 1988 et 1992 - exprime son engagement. A l'image de ces spots publicitaires de son deuxième album, Menteur (2005), dans lesquels il annonce qu'il va « réduire la fracture sociale en moins de 100 jours », puis se fait traiter de menteur. Cet humour potache lui vaut d'être censuré par le Bureau de Vérification de la Publicité pour certaines allusions au gouvernement (le chanteur prend position pour Ségolène Royal aux élections présidentielles 2007).

    S'inscrivant dans la tradition nationale des chansonniers engagés, Cali sort du moule de la « nouvelle chanson française » en 2008, exposant cette fois plus que son intimité : ses idées. Ainsi, L'Espoir, dont le titre est une référence à un album de Léo Ferré (1974), contient des hymnes aux lendemains qui chantent, notamment la chanson-titre et le deuxième single : «1000 c?urs debout ».

    Impliqué dans diverses causes sociales, Cali chante aux côtés de Miossec et Didier Super à la Cigale le 17 avril 2007 pour soutenir le journaliste d'investigation Denis Robert. Autre sujet brûlant pour Cali, père de deux enfants : le droit des pères à obtenir la garde parentale, qu'il évoque dans ses textes (« Le vrai père » et « Qui se soucie de moi » dans Menteur, « Le droit des pères » dans L'Espoir) et son association L'Amour Parfait.

    Une histoire d'amitiés

    Ses collaborations musicales sont ancrées dans le terreau fertile de l'amitié, comme celle avec Miossec, présente dans leur livre Rencontre au Fil de l'Autre (2006) ainsi que le clip de « Elle m'a dit » où les deux complices s'en donnent à c?ur joie. En atteste aussi sa participation, en janvier 2007, aux six concerts des Aventuriers d'un Autre Monde, avec Jean-Louis Aubert, Alain Bashung et Daniel Darc - avec qui il chante « Pauvre garçon » sur Mentir -, Richard Kolinka et Raphaël. Sur L'Espoir, Cali chante « Je ne te reconnais plus » en duo avec Olivia Ruiz, la compagne de son grand ami Mathias Malzieu, leader de Dionysos. C'est d'ailleurs ce dernier qui a produit l'album. En juin 2009 paraît Le Bruit de Ma Vie - Live 01, nouvel album de Cali pris sur le vif dans son repaire favori qu'est la scène.

    Il n'a peur de rien et ose tout, c'est à ça qu'on reconnaît Cali, porte-drapeau d'un rock fier et sentimental sur La Vie Est Une Truite Arc-en-Ciel Qui Nage Dans Mon Coeur, sorti en novembre 2010. Lancé en premier extrait, le titre « L'Amour fou » est assorti d'une vidéo réalisée par et avec le farceur du web Rémi Gaillard, équivalent de Cali dans le monde virtuel.

    Copyright 2010 Music Story Yaël Hirsch, Mikaël Faujour

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@HollySiz est enfin de retour ! L’occasion de retrouver l’artiste pour un concert débordant d’énergie 💥💫 Billets → https://t.co/u0rstOs9RR ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    .@liamgallagher présentera son tout premier album solo "As You Were" à L'Olympia 🎸 Billets → https://t.co/KPQymALCNx https://t.co/3LZsLEVHS ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @Weezer played an amazing greatests hits show tonight 19/10 in #Paris at @OLYMPIAHALL : MERCI MERCI MERCI #indie #pop #rock @theorwells http ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Une bien belle soirée à l' @OLYMPIAHALL avec @boulay_isabelle ! 🎶👏🌹🌸👏 https://t.co/1YzdKeBYbk

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test