Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
CALEXICO

CALEXICO

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Joey Burns (chanteur et guitariste) commence à jouer avec Joe Convertino (batterie et percussions) en 1990 dans le groupe Giant Sand de Los Angeles. Ils suivent le groupe à Tucson et se fixent au Texas. Ils travaillent en particulier avec Victoria Williams, avant de former Calexico en 1996.

    Lumière noire

    Fans des ambiances rappelant les western spaghetti, les deux musiciens sortent Spoke en 1996 et The Black Light en 1998 qui est une ode aux beautés naturelles du sud ouest des Etats Unis. La musique de Calexico est un étrange mélange d'ambiance clair obscures et de fulgurances venues de la chaleur des rythmes mexicains (mariachi traditionnel et musique Nortena actuelle).

    Et pour quelques accords de plus

    Le voyage commence dès la pochette, brillamment crayonnée par l'artiste Victor Gastelum. Dès les premières plages, la guitare forcément alanguie attend une batterie paresseuse, toute en nuances et en effleurements de cymbales. La voix de Joey Burns est trainante comme un gringo en train de griller au soleil, les bruitages apportent des ambiances étranges. Calexico aiguisent les sens de l'auditeur surpris. Jim White et ses fantômes rôdent, Ennio Morricione revient en Andalousie tourner Et Pour Quelques Accords De Plus.

    Viva Calexico

    Le groupe, ancré dans l'indépendance, tourne avec Pavement ou encore Lambchop. A partir de 1999, ils inaugurent une série de Cd vendus exclusivement sur les tournées. The Road Map est le premier exemple de cette démarche. Leur renommée naissante leur offre l'opportunité de participer à l'album Mustango de Jean-Louis Murat la même année, l'artiste français leur dédie au passage « Viva Calexico ».

    Sur les rails

    Avec Hot Rail en 2000, ils enrichissent leur son avec des cordes et des cuivres, donnant une touche résolument mexicaniste à leur musique. Hot Rail est également l'occasion d'expérimenter des ambiances variées, plus aériennes, proches d'un Tortoise sorti de sa langueur. La musique de Calexico respire l'intelligence, sans souffrir des pesanteurs de l'intellectualisme. Le blues n'est jamais loin, la country est au tourant du chemin.

    Discothèque de fans

    Deux nouveaux Tour Cd voient le jour avec Travelall et Aerocalexico en 2000 et 2001. Scraping en 202 est un enregistrement en public, vendu uniquement sur les tournées, de quoi enrichir la discothèque des fans. Malgré leur démarche atypique, ils arrivent à entrer dans les meilleures ventes aux Etats Unis en 2003 avec Feast of Wire (No 23 des Albums Indépendants). C'est à partir de cette époque que Martin Wenk , Volker Zander , Jacob Valenzuela , et Paul Niehaus deviennent des intervenants réguliers de Calexico.

    Prise de participations

    The Book And The Canal complète les Tour Cd en 2005. Garden Ruin en 2006 voit leur musique évoluer vers une tendance plus classiquement rock. Ce recentrage ne les empêche pas de participer à l'album de Gotan Project  sur le titre « Amor Porteno ». Ils participent également à l'ambitieux projet film et disque I'm Not There qui retrace la vie de Bob Dylan. Ils interprètent cinq titres du maître sur la bande originale.

    Poussière d'étoiles

    Le 9 septembre 2008, leur album Carried to Dust propose quinze titres mélangeant avec bonheur leur inventivité décalée et leur sensibilité pour la musique latino. Doug McCombs de Tortoise collabore à un titre. Calexico se placent résolument à part dans la production trop standardisée du début du XXIème siècle, ils prouvent que l'on peut recevoir une reconnaissance médiatique et commerciale tout en étant créatif et indépendant.

    Copyright 2010 Music Story François Alvarez

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Pre-sale tickets for our show at the @OLYMPIAHALL available now! https://t.co/5Lv78zTcPy https://t.co/OG1dqdDIZ7

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Quel titre du dernier album de @juliettearmanet, "Petite Amie", préférez-vous ? ❤️ A L'Olympia les 6 (complet) et 7 mars 2018 → https://t.c ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    @texastheband à Paris chez @OLYMPIAHALL pendant 3 jours, c'est déjà fini... Arf... Mais que c'était bon ! https://t.co/wXAFUm8PKA

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia@thedamso à L'Olympia le 6 novembre 2017 🖖 Photo 📷 @s_kent7 #damso #dems #ipséité #ipséitétour #batteriefaible #92i #saal ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test