Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
BUIKA

BUIKA

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Buika, de son vrai nom Maria Concepción Balboa Buika (Concha Buika), est née le 11 Mai 1972 à Palma de Majorque, la capitale des Iles Baléares (Espagne). Fille de parents africains, espagnole de naissance, elle habite aujourd’hui à Miami aux Etats-Unis. Autodidacte par nature et par conviction, chanteuse, poète, compositeur et productrice musicale, Buika se donne pour activité principale (selon sa propre déclaration) « Maman ». On dit d’elle que « Buika réunit tous les styles, que son écriture surprenante et la sensualité de sa voix rauque en font une artiste sans égale dans le panorama musical mondial ».

    Buika ne semble avoir aucune limite au regard des différents genres que l’on retrouve dans sa discographie, reflétant aussi les diverses collaborations qu’elle a pu avoir avec des musiciens et interprètes. Des français, castillans, catalans, anglais, portugais. La conviction dont elle fait preuve est maximale. Anoushka Shankar, Chick Korea, Niño Josele, Maritza, Bebo & Chucho Valdés, Luz Casal, Iván "Melón Lewis", Jose Luis Perales, SEAL, A. Manzanero, Nelly Furtado, Javier Limón et bien d’autres…

    Buika a également collaboré à des projets cinématographiques en posant sa voix sur des bandes originales de films. Sa dernière expérience en la matière et sans doute la plus importante, a eu lieu en 2011 quand Pedro Almodovar lui a proposé d’inscrire ses chansons « Por el amor de amar » et « Se me hizo fácil » à la BOF de son film « La Piel que habito » (2011). Le réalisateur espagnol a même proposé un rôle à l’artiste au sein de son film, faisant ainsi faire à Buika sa première apparition sur grand écran.

    Avec des albums sortis dans plus de 22 pays, la barrière linguistique n’est plus un obstacle. Buika réunit aux 4 coins du globe un public fidèle et conscient de la singularité de cette artiste. Cependant, ce n’est véritablement qu’à partir de 2010, après avoir fait pas moins de 95 concerts qu’elle trouve un écho populaire dans des pays comme la France, la Turquie, l’Argentine, le Mexique (et bien d’autres encore).
    En 2001, Buika sort son premier opus « Mestiüo » (2001, Production Blau S.L). Un premier essai discographique enregistré principalement en piano / voix.
    S’en suivront l’album « Buika » (2005, DRO) et la trilogie produite par Javier Limon : “Mi Niña Lola” (2006, DRO), “Niña de Fuego” (2008, Warner) et “El Último Trago” (2009, Warner).
    10 ans après, Buika ferme la boucle avec l’album « En mi piel » (2011, Warner). Un double album qui concentre une partie de son histoire musicale mêlant des thèmes clés et des thèmes inédits.

    La discographie de Buika a reçu de nombreux prix :

    • Disque d’or pour l’album "Mi niña Lola" (Entregado de la mano de Joaquin Sabina 2006)
    • Meilleur Album de chanson espagnole: "Mi niña Lola" (Premios de la música 2007)
    • Meilleur production Artistique: "Mi niña Lola" (Javier Limón) (premios de la música 2007)
    • Prix de la Critique Phonographique Allemande (2007) "Mi niña Lola"
    • GRAMMY LATINO 2008 “Meilleur Album”, “Meilleur Production”
    “Niña de Fuego”(2008, Warner/Casa Limón)-Nominés.
    • Disque d’or pour l’album: "El último trago" (Colombie 2010)
    • GRAMMY LATINO 2010 "Meilleur album traditionnel Tropical" pour "El último trago".
    • Et bien d’autres prix et récompenses

    En 2010, un article d’Alice Winkler publié sur le site de NPR consacre Buika dans une liste regroupant les 50 plus grandes voix mondiale. Buika y est présentée comme « La voix de la liberté ».


    L’arrivée du nouvel album de Buika «La Noche Más Larga » le 3 juin 2013 prochain annonce le début d’une nouvelle ère dans sa carrière.
    Une ère marqué par différents projets artistiques comme :

    • Son deuxième recueil de poèmes : “A los hombres que amaron a mujeres difíciles y acabaron por soltarse”.
    • La Bande Annonce de son premier film en tant que productrice. Film basé en partie sur son livre « De la Soledad al Infierno » ainsi que d’autres projets encore.

    A aujourd’hui 41 ans, Buika -mère célibataire heureuse, entrepreneuse et engagée dans différents projets musicaux (les Orchestres symphonique du monde, disque électronique…)- est définit comme « une jeune promesse du Jazz »…
    Tenter de savoir ou la carrière musicale de Buika s’arrêtera est tout simplement impossible. Quand il s’agit de Buika, il n’y a pas de scénario préalablement défini, c'est un courant continu, sans interruptions.

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Bruxelles arrive ! Véritable bête de scène, #RoméoElvis va chauffer L'Olympia en 2 punchlines 🐊 Billets → https://t.co/Z3Kg9hUmZd https://t ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LaurentVoulzy #Mokalamity #FaadaFreddy ou encore #ChristopheWillem seront présents au concert @ATDQM 🌍 Billets → https://t.co/6R6N0LC1fU ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia : @joaquinsabina ● Ouverture des portes : 19h00 ● Première partie : Leiva Bon concert 🙂 https://t.co/jCUGXwTgzm

    L'Olympia

    Blog Olympia

    L’extraordinaire producteur de tubes en puissance, Sean Paul, légende du Reggae Dancehall, déjà récompensée par un Grammy Award, sera à L'Ol ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test