Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
ARCHIVE en concert à l'Olympia

ARCHIVE

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Darius Keeler et Danny Griffiths sont les deux musiciens et compositeurs à l’origine de cette formation transgenre. Si les deux piliers du groupe définissent leur musique comme étant du rock progressif, ils sont cependant issus de l’univers électro et trip-hop. Ces fans de Pink Floyd ne sont pas uniquement « branchés » nouvelles technologies puisqu’ils usent également des cordes, pianos et orgues pour créer de véritables tourbillons sonores. Une vraie musique expérimentale, en somme.

    Bristol Vs. London

    La composition changeante du groupe en fait aussi un descendant naturel de King Crimson. En effet, les premières créations d’Archive remontent à 1994. Leur premier album Londinium, sorti en septembre 1996 sur le label Island Records, inclut la participation de Rosco John et de Roya Arab (soeur de Leïla) au chant. Mais après cet œuvre d’avant-garde, mêlant trip-hop (« Old Artist »), hip-hop (« Skyscraper ») et des plages calmes et voluptueuses (« Organ Song »), Archive, au bord de la séparation, change de formation.



    Prise de tête


    Ils réapparaissent en 1999 avec l’album Take My head, une nouvelle chanteuse, Suzanne Wooder et un nouveau label, Independiente. Cette fois, des guitares et des rythmiques pop rock font bel et bien penser au rock progressif dont les têtes pensantes Griffiths et Keeler se réclament. Mais la musique hypnotique des deux Anglais peine à trouver un public. Ils restent dans l’ombre de contemporains tels Morcheeba ou Portishead, malgré l’indéniable qualité de leur démarche.

    Le sésame « Again »

    En 2002, You All Look the Same to Me change la donne. « Again », le morceau d’ouverture, leur ouvre surtout les portes du succès. Cette symphonie post-rock de 16 minutes, qui, à elle seule, a demandé trois mois de travail sur les huit mois de gestation de l’album, est une réussite car elle donne une identité à un groupe qui ne cesse pourtant pas d’explorer dans toutes les directions, souhaitant rester imprévisible. Le duo aux claviers et samplers électroniques fait appel au chanteur Craig Walker, aux chanteuses Maria Q. et Jane Wall, au batteur Smiley et au bassiste Lee Pomeroy. Le groupe ainsi formaté pour la scène peut entamer de grandes tournées européennes.

    Carrière en virages

    En 2003 et 2004, Archive poursuit sa route avec respectivement, la composition de la B.O. du film Michel Vaillant (adaptation produite par Luc Besson de la bande dessinée éponyme) puis l’album Noise, globalement plus pop. Leur soif de renouveau étant impossible à étancher, Archive publie un album acoustique, le surprenant et bien nommé Unplugged (2004), qui comprend une reprise de « Girlfriend in a Coma » de The Smiths. Un groupe révélé par l’électro qui convainc avec une formule piano-guitare-voix ? Indéniablement, Archive, adopté par Warner Music France depuis leur révélation en 2002, a gagné en confiance, et a désormais les moyens et le talent pour avancer sereinement.



    Mise en lumière


    En 2006, l’album Lights marque de nouveaux changements. Keeler et Griffiths s’entourent du guitariste et chanteur anglais David Kenney, du chanteur allemand Pollard Berrier et de Maria Q, fidèle interprète depuis 2002. Ce disque marque aussi leur attachement spécifique à la France, où la popularité du groupe est très importante, puisqu’à sa sortie, une édition limitée de l’album contenant 35 minutes de l’une de leurs prestations en 2005 au Grand Rex à Paris, est disponible. Ce « bonus », leur plus gros succès commercial dans l’Hexagone, provoque la sortie de leur premier album live, l’année suivante, enregistré au Zénith de Paris en janvier 2007.

    « The long and winding road » d’Archive

    Rétroactivement, les adeptes de l’univers contradictoire d’Archive, oscillant entre brume et lumière, entre la rage des guitares et la quiétude des violons, ont plébiscité les premiers albums du groupe. S’il est aisé de gloser à l’infini sur le long et sinueux chemin parcouru, il est en revanche impossible de deviner la direction que va emprunter à l’avenir ce groupe reflétant parfaitement l’explosion musicale de ce début de XXIème siècle.

    Archive revient en mars 2009 avec l'album Controlling Crowds et le single « Bullets », suivi quelques mois plus tard de Controlling Crowds Part IV. Le groupe particulièrement admiré en France enregistre à Paris son second live, Live à la Géode, sorti début 2010.

    Copyright 2010 Music Story Anne Yven

    Ses passages à l’olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Un concert exceptionnel pour #AgirEnScène et dire #StopPauvreté, ça vous dit ? Alors réservez vite vos places ! https://t.co/dtkH5rEvF9 ht ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    J-3🎤Belles dernières répéts @vincentniclo🎤On se retrouve encore #EntreToiEtNous pr ton concert #EntreVousEtMoi à @OLYMPIAHALL🎤Ce sera GÉANT💗 ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    J-5 avant de voir la vie en rose à @OLYMPIAHALL avec @vincentniclo et la Family ! Le bonheur quoi !!! https://t.co/a3RQuL9RqC

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveReport @SylvieVartan, merveilleuse, à l'@OlympiaHall : https://t.co/Gcpd3jlTJo. Chronique, photos & vidéos ❤️ #ForeverSylvie https: ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test