Bienvenue sur le nouveau site de L’Olympia version Bêta. Revenez régulièrement découvrir nos nouveautés.

Fermer
Alan Stivell en concert à L'Olympia à Paris

Alan Stivell

Souhaitez-vous recevoir les alertes via Facebook Messenger ?

Ou

Via mail

    Abonnement confirmé.

    À propos

    Les années 50 lui avait permis, avec son père, de réinstaller la harpe celtique chez elle en Bretagne, dans le mouvement culturel, par divers récitals, dont la cathédrale de Vannes a l'âge de 10 ans, après le piano et ses premiers cours de technique classique. Entrant au lycée, son principal intérêt furent quand même les études celtiques, complétées par les musiques traditionnelles aux scouts et bagad Bleimor.

    Il y a 60 ans, en 1957, le passage d’Alan, à la harpe celtique solo (à l’âge de 13 ans), dans un Musicorama Europe 1 à l’Olympia, en première partie de Line Renaud, ainsi qu’une première télé dans l’unique chaine (chez Jean Nohain) l’installait déjà dans le paysage musical.
    Dans la même période, il rêvait de contribuer à une musique classique celtique, en ébauchant les premières parties, tout en découvrant musiques d’Extrême-Orient et du Pérou comme le folk américain.
    Puis il s’enthousiasmait pour le Rock ‘n roll venant d’arriver en France.
    Ces découvertes allaient déterminer tout son parcours, rêvant de voyages dans le futur et le passé lointain (celui des anciens celtes), dessinant des harpes électriques et fantasmant déjà sur des harpes laser.

    Au milieu des 60s, la harpe bardique (aux cordes de bronze) construite par son père, à laquelle il ajoute les premières pédales électroniques, entraîne son démarrage professionnel en 1966. Avec l'autre chanteur breton Glenmor sur un registre et un style bien différents, ils sont les deux seuls à se dégager de la démarche amateur, aussi méritante et utile qu’elle soit.
    Il y a 50 ans, en 1967, Universal (Philips) lui propose un contrat annonçant l'explosion de son succès et de son influence internationale dès le début des 70s.
    Aucun artiste de racines musicales bretonnes n’a pu, à sa suite, conquérir la même notoriété et la même influence dans le monde.

    Ces années 70, marquées par ce succès si inattendu, lancé par l'Olympia 72, puis notamment par le National Stadium de Dublin ou le Royal Albert Hall à Londres, le propulsèrent au milieu des stars et des hit-parades. Ce succès permis même à d'autres artistes (comme Idir en Algérie) d'émerger.

    Les années 80 démarrèrent par la création de sa Symphonie celtique au stade de Lorient, et par ses plus grands concerts à l'étranger, jusqu'à faire le plein de stades en Italie, des palais des sports en Australie et des plus grandes salles d’Allemagne ou le Town Hall de New-York.
    Mais ses propositions artistiques se voulaient alors plus culturelles, ce qui l’éloigna un moment du grand public en France.

    Le début des années 90, après le succès des Pogues et de films aux couleurs celtiques, lui permirent une vraie relance en France, ceci en 1993 et 94, par l’énorme succès de son album « Again » (incluant Kate Bush et Shane McGowan) et de la tournée.

    Après « Again », Alan eut le plaisir d’offrir bien d’autres disques et concerts marquants :
    « Brian Boru » produit par Martin Meissonier, 1 Douar (One Earth) avec Youssou N’Dour, Jim Kerr, John Cale, Khaled, ou clôturant une nuit celtique au Stade de France en 2003, ou encore l’album plus électro-rock « Explore ».
    Ont marqué les mémoires également, son « Bro gozh » improvisé au milieu du Stade de France pour la coupe de France de Foot en 2009, puis ses prestations avec Nolwenn Leroy, son Olympia anniversaire 2012, puis l’album poétique AMzer en 2015.

    Aujourd’hui, Alan se prépare, avec enthousiasme, pour une nouvelle production (une anthologie en novembre et un album avec nouveautés, titres revisités et invités en janvier) et un nouveau spectacle et tournée, dont l’avant-première en Juin 2017.

     

    Ses passages à l’olympia

    Médias

    Alan Stivell en concert à l'Olympia

    #LiveOlympia

    • Filtrez par

    Blog Olympia

    L'Olympia

    Blog Olympia

    Bruxelles arrive ! Véritable bête de scène, #RoméoElvis va chauffer L'Olympia en 2 punchlines 🐊 Billets → https://t.co/Z3Kg9hUmZd https://t ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LaurentVoulzy #Mokalamity #FaadaFreddy ou encore #ChristopheWillem seront présents au concert @ATDQM 🌍 Billets → https://t.co/6R6N0LC1fU ...

    L'Olympia

    Blog Olympia

    #LiveOlympia : @joaquinsabina ● Ouverture des portes : 19h00 ● Première partie : Leiva Bon concert 🙂 https://t.co/jCUGXwTgzm

    L'Olympia

    Blog Olympia

    L’extraordinaire producteur de tubes en puissance, Sean Paul, légende du Reggae Dancehall, déjà récompensée par un Grammy Award, sera à L'Ol ...

    • Suivez-nous sur

    Vous aimerez aussi

    L'Olympia est à vous

    Test