L'OLYMPIA ECRAN LIVE - QUEEN

Les 50 000 amateurs de pop/rock qui se sont précipités, en 2003, dans des salles obscures de quatre-vingt-six pays (sur quatre continents !), pour assister à la retransmission d’un concert de David Bowie le savent : la musique live procure aussi de belles sensations au cinéma. En France, début 2014, plus de 100 000 personnes affluaient dans les établissements Pathé pour regarder, dans d’excellentes conditions, “Timeless 2013”, le film que François Hanss a consacré à la récente tournée de Mylène Farmer. Oui, les concerts sur grand écran fonctionnent et le nombre de mélomanes de tout poil qui assistent, ensemble, à des projections de qualité, ne cesse de croître. Car si la vieille cassette VHS, le DVD puis le Blu-ray, ont été des invitations au cocooning, la diffusion au cinéma d’un spectacle musical que l’on peut “vivre” avec un vrai public autour de soi, est une expérience unique en son genre. Pour la première fois, une salle de concert mythique, l’Olympia, a décidé de proposer une programmation de ce type. Du 16 au 29 juillet 2014, au rythme de deux séances par jour, l’opération “Ecran Live” va permettre de revivre, en haute définition et grand format, quelques-uns des concerts de légende qui ont marqué les quatre dernières décennies. Ainsi, de “Live At The Bowl ’68” (les Doors en 1968) à “Live At Rome Olympic Stadium” (Muse en 2013), en passant par “Rockshow” (Paul McCartney et ses Wings en 1976) ou Metallica (“Français pour une nuit” en 2009), une quinzaine de captations mythiques seront à (re)découvrir, boulevard des Capucines, dans ce prestigieux temple de la musique. Quoi que prévoit la météo, l’été sera chaud à Paris.

quand

Live in Budapest 1986

Live in Budapest 1986

mercredi 23 juillet 2014 18h30 - 21h00

résumé

Queen

“Hungarian Rhapsody – Live In Budapest”


En 1986, seul Queen est capable de se produire de l’autre côté du rideau de fer, dans un stade de 80 000 places. Incroyable mais vrai, avant de jouer au Live Aid, le 13 juillet de l’année précédente, et d’y voler la vedette en dépit des forces en présence, le groupe avait prévu un congé sabbatique. Mais voilà, surpris par l’accueil qui leur a été réservé ce jour-là, Freddie Mercury & Co ont remis le pied à l’étrier plus tôt que prévu. Une fois l’album “A Kind Of Magic” mis en boîte, ils ont repris la route. C’est Mercury qui a insisté pour que le groupe se produise à Budapest le 27 juillet, et que le concert soit filmé en 35 mm. Remasterisé en HD en 2012, ce live est d’une qualité exceptionnelle pour un document de cette époque.