Bonobo

Simon Green, alias Bonobo, est de retour en 2017 avec un sixième album, le magistral « Migration » et une tournée. "Migration" est un disque qui confirme la place de l’artiste au sommet de la musique électronique et au-delà. Tour à tour luxuriante, frénétique, magnifique, mélancolique, joyeuse, débordante d’émotion et de maîtrise technique, cette musique est peut-être sa tentative la plus ambitieuse pour capturer dans son travail ce qui tisse une existence humaine. Nourri par tous ses déplacements – à savoir les énormes tournées live et DJ, ainsi que son déménagement dans une nouvelle maison, dans une ville pleine de gens venus d’ailleurs – l’album « Migration » a quelque chose de très spécial. Puisant à la fois dans son nouvel intérêt pour les sons réels et les « instants de spiritualité euphoriques » vécus durant ses nuits de résidence DJ à l’Output (où il a testé une grande partie des titres de « Migration ») à New-York et ses événements Outlier à travers le monde, Simon Green a placé la vie migratoire instable, déchirante et souvent magnifique au cœur de sa compréhension de l’humanité – et donc, de la musique.

quand

BONOBO

BONOBO

mercredi 08 mars 2017 20h00

résumé

Simon Green, alias Bonobo, est de retour en 2017 avec un sixième album, le magistral « Migration » et une tournée. "Migration" est un disque qui confirme la place de l’artiste au sommet de la musique électronique et au-delà. Tour à tour luxuriante, frénétique, magnifique, mélancolique, joyeuse, débordante d’émotion et de maîtrise technique, cette musique est peut-être sa tentative la plus ambitieuse pour capturer dans son travail ce qui tisse une existence humaine. Nourri par tous ses déplacements – à savoir les énormes tournées live et DJ, ainsi que son déménagement dans une nouvelle maison, dans une ville pleine de gens venus d’ailleurs – l’album « Migration » a quelque chose de très spécial. Puisant à la fois dans son nouvel intérêt pour les sons réels et les « instants de spiritualité euphoriques » vécus durant ses nuits de résidence DJ à l’Output (où il a testé une grande partie des titres de « Migration ») à New-York et ses événements Outlier à travers le monde, Simon Green a placé la vie migratoire instable, déchirante et souvent magnifique au cœur de sa compréhension de l’humanité – et donc, de la musique.