GEORGIO

Résumé

Après 2 concerts à La Cigale en Janvier et Février dernier, une tournée printanière qui le voit jouer au Printemps de Bourges, au Panoramas Festival, aux Paradis Artificiels, à Chorus des Hauts de Seine, à Alors Chante, aux Nuit Botaniques… et tout cela avant les festivals d’été, GEORGIO sera en concert à L’Olympia le Vendredi 24 Mars 2017.

Un nouvel album et une nouvelle tournée accompagneront ce concert à L’Olympia en 2017.


GEORGIO

vendredi 24 mars 2017 19h30

information sur les modes de réservation

Au guichet

Olympia Bruno Coquatrix

28, boulevard des Capucines

75009 PARIS -
Du lundi au samedi, de 12h à 14h et de 17h à 21h30
Le dimanche et les jours fériés, 2h avant le spectacle

Par téléphone

08.92.68.33.68

0,34 €/min

de 10h à 18h en semaine et de 14h à 18h le WE

Fauteuil roulant

Réservation par téléphone uniquement

Hors des sentiers battus, tournant le dos à un certain conformisme, Georgio avance depuis quelques années à visage découvert.

Mixtape participative avec ses fans, campagne record de crowfunding pour financer « Bleu Noir », son premier album, le jeune rappeur du

XVIIIème est là où on ne l’attend pas, libre de ses mouvements. Qu’il soit « Voyou » dans l’unique featuring de Fauve ou gueule d’amour

à la simplicité désarmante dans ses ITW télévisées, Georgio trace une route improbable vers de probables sommets. Sur son itinéraire:

une trentaine de dates, des concerts parisiens à guichets fermés (Divan du Monde, Pan Piper…), les Festivals de l’été (Francofolies

de La Rochelle, Eurockéennes de Belfort) et rien de moins que les Zeniths de France aux côtés de Fauve. Un peu avant tout ça, 2 EP « Soleil d’hiver » (produit par Hologram

Lo et 1995) et « A l’Abri » et de très nombreux freestyles (notamment

avec Vald, Nekfeu, etc).


En 2015 il se lance dans son premier album solo, mais pas seul:

1800 personnes ont participé au financement de « Bleu Noir ». Autant d’encouragements mais aussi de pression pour être à la hauteur des espoirs que ses producteurs/supporters ont placé en lui. Et le pari semble réussi : le furieux « Appel à la Révolte » fait déjà mouche à chaque concert, « Héros », titre plus ouvert sans en être moins intime, s’immice sur les playlists suivi de « Rêveur », et « Les Anges déchus les gens déçus » ravit les puristes du genre, captivant par sa mélancolie et son clip hypnotique. On retrouve également la voix d’Elisa Jo qui vient accompagner Georgio sur « Les Fleurs », métaphore de la rupture, ou celle de Sanka, son backeur et pote depuis la 6ème sport études Basket Ball, sur le oldschool « 6 avril 1993 ».

Bleu Noir n’est pas qu’un album de rap. Les postures traditionnelles du genres sont largement dépassées et laissent place à la violence d’une sensibilité assumée : « Des mots durs sur des bouts de papier », écrit comme une confidence, conclut l’album sur une note magistrale.

Sur scène c’est l’énergie qui parle et la critique est unanime: Georgio aime le live et ça se voit.